Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 10:41
Quand j'ai commencé à m'élever des 100 kg que je croyais poids-butoir, j'ai compris qu'il n'y avait aucune raison, à part la mort ou un accident physique, qui pourrait m'empêcher d'atteindre 200 kg un jour. J'ai également vu un reportage qui montrait qu'un homme de 200 kg qui avait perdu beaucoup de poids restait, ma foi, assez déformé par ses errements.

Entre la photo retrouvée, les gélules offertes, avec un résultat sur le transit, la conscience que je n'allais pas pouvoir, avec un budget négatif, me repayer une garde-robe pour suivre l'évolution + l'infini de mon poids, et que plus rien ne m'allait...
... ça sentait le régime. Jusque-là, je n'en voulais pas vraiment (sauf s'il venait d'une volonté extérieure, et ça, ça n'existe pas). J'avais BESOIN de nourriture pour faire face à ma vie.

Je termine ma dernière semaine de travail et, comme par hasard, l'envie me revient de tenter l'aventure, à condition qu'elle ne soit pas frustrante. Je ne connais qu'un régime peu frustrant avec lequel on puisse tenir des mois (peut-être des années, mais je n'ai jamais essayé) : le régime MONTIGNAC.

En 1992, du 18 avril au 30 octobre, j'ai perdu 14 kg, étais arrivée à mon poids idéal de 64 kg et ai mis très longtemps à reprendre du poids, même après avoir abandonné brutalement tous ses principes (toujours pour la même raison : la nourriture est ma réponse de résistance aux pressions de la vie).

En 2008, du 3 juin au 3 juin 2010, je me fixe la perte de 38 kg. Le chiffre m'affole : comment ai-je pu me mettre dans une situation aussi dantesque ? 38 kg ! Essayons de morceler ça : pour la rentrée, j'aimerais peser 90 kg. Toujours pas pin-up, évidemment, mais soulagée quand au souffle et dans mes vêtements, c'est certain. C'est ensuite qu'il faudra que je travaille sur le psychisme et ne plus retomber dans l'écueil du grignotage-résistance.

De l'exercice (notamment abdominaux et travail des triceps, ramollis à mon âge), des crèmes raffermissantes (j'en ai trouvé une post-grossesse, parce que j'accouche aussi de mes névroses, de mes craintes, de mes retranchements) pour que la peau tienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires