Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 20:40

Voici une vignette comique que j'ai trouvée vers un autre blog.
Elle illustre la problématique du regard sur soi.
Elle n'illustre pas ce que je vis en ce moment, mais ce que j'ai vécu : on est mince (ou avec quatre kilos qui ne changent pas grand'chose, c'est selon les moments) et on se voit toute déformée.
Aujourd'hui, à la piscine de ma mère, j'ai vécu le contraire.

Toute contente d'être devenue sportive, je me sens encore boulotte (cicciotella) mais comme je l'étais à 80 kg, pas plus. Or je fais quand même 17 kg de plus !... J'aurais dû me méfier : ça fait des jours et des jours que je me mets en maillot devant tout le monde en m'extasiant de ne plus avoir de complexes à le faire, mais en notant quand même des regards bizarres...

Après avoir passé mon maillot de bain, j'avise un miroir dans la pièce : un miroir qui prend toute la silhouette, comme je n'en ai pas chez moi (oh, c'est un tort !). Je m'apprête à me pavaner devant et à repérer les progrès (j'ai un miroir chez moi, qui prend le tronc jusqu'au bassin), quand soudain, mon moral s'écroule et se casse en morceaux sur le sol : non, là, c'est trop !!!
Je viens d'effacer le portrait détaillé que cette vision m'a inspiré, par simple respect pour vous.

Ce spectacle qu'il me semble découvrir est une explication à la grande question que je me posais jusque-là sans cet éclairage : "Comment ai-je pu me laisser aller à cet extrême sans que la sonnette d'alarme qui me faisait bondir autrefois pour 4 kg de trop ne retentisse ?"
Je ne me voyais pas.

Un bout de jambe par si, un peu de ventre par là, au gré des ablutions et des habillages, sans jamais chercher à voir ce que cela donnait dans l'ensemble... Un kilo par ci et un autre par là... Plus une sorte d'inappétence paradoxale pour la chair qui me rendait parfaitement indifférente à l'oeil masculin (et quand on n'y est pas indifférente, on cherche à deviner ce qu'il voit !).

Allez, il faut y gagner une motivation supplémentaire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Odile sans régime 25/08/2009 11:20

Je suis bien d'accord avec ce que tu dis sur l'image de soi... Difficile de se percevoir réellement telle que l'on est, ce que l'on voit dans le miroir est biaisé par tout un tas de facteurs... Et quand notre silhouette change, on n'en perçoit pas forcément toute l'ampleur... En ce sens, l'activité physique et les soins du corps permettent de se réapproprier son corps tel qu'il est, et de mieux le voir évoluer. (Merci pour tes commentaires sur mon blog ;-))

Cicciotella 25/08/2009 12:04


Merci du tien et félicitations encore pour ta démarche personnelle et littéraire.


capucine 12/08/2009 21:10

Bonsoir,Je vois que tu continues à nager, c'est bien! Pour le miroir, ignore le un peu pour le moment! Et comme tu le dis si bien, on ne se voit jamais comme les autres nous voient... Les anorexiques les plus maigres se trouvent grosses... Chacune d'entre nous va faire une fixation sur un ou deux défauts que les autres ne remarqueront peut-être même pas! Une seule règle: se sentir bien dans sa peau, et pour ça, nager est excellent! Alors, courage, et gros bisous!!!!

Cicciotella 12/08/2009 21:29


Tu as raison. Merci de m'encourager. Oui, je vais continuer à nager en évitant de scruter trop le miroir avant que les bienfaits de mes efforts ne soient devenus plus bavards.
Qui sait si ce coup de blue's n'est pas à l'origine de...
Mais j'anticipe : je raconterai la suite demain.