Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 09:49
  • Broché: 279 pages
  • Editeur : Odile Jacob (18 septembre 2008)
  • Collection : PSYCHOLOGIE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2738121659
  • ISBN-13: 978-2738121653
Voilà une lecture dont le titre était forcément propre à attirer tous les narcissismes blessés de la francophonie !

En réalité, il s'agit de parler des mécanismes de traumatismes et de résilience. En ce qui me concerne, je n'y ai rien appris de nouveau.

Pourquoi j'en parle sur ce blog ?
Pour citer ce passage, qui concerne pratiquement un de mes problèmes avec la nourriture :

"Il était serein, ce père émigré de Pologne dans les années 1930 ! Il travaillait beaucoup et, pour ne pas se plaindre le soir, il racontait gaiement les événements de sa journée. Il fut arrêté lors des rafles de 1942 et, quand il est revenu, survivant en 1944, on ne le reconnaissait plus, tant il était devenu triste et suicidaire. Judith, sa fille, l'aimait beaucoup avant la guerre, mais le rejetait depuis son retour, qui avait apporté la morosité dans le foyer. Judith n'avait pas beaucoup d'appétit, ce qui ne posait aucun problème, elle avait un petit appétit, c'est tout. Son père en revanche ne supportait pas son absence de plaisir de manger. "Je suis mort de faim pendant des années, disait-il, j'ai accepté de m'avilir, j'ai mangé des ordures, j'ai lapé la soupe par terre, juste pour survivre. Je fais aujourd'hui un métier dont j'ai horreur uniquement pour que ma famille puisse se nourrir à sa faim... et ma fille chipote ! En refusant de manger, elle méprise mes souffrances, elle disqualifie le sacrifice que je fais pour ma famille."

Mon père à moi n'a pas été déporté, mais son village natal a connu  un blocus alimentaire pendant la 2ème guerre mondiale, parce qu'il fournissait des vivres aux partisans. Il a donc connu la faim, un de ses petits camarades a été abattu sous ses yeux pour avoir tenté de voler des pommes, il a volé des épluchures de pommes de terre aux Allemands, mangé des animaux que vous n'envisageriez pas...
Donc les refus de commencer ou de finir une assiette et de manger avec le fromage une grande quantité de pain le scandalisaient. Il estimait que notre attitude était inconsciente. En réalité, ce sont nos problèmes alimentaires qui sont inconscients, mais au sens propre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans Documents - Informations
commenter cet article

commentaires

anath5 13/09/2009 09:27

bonjour, bien sur je sais de quoi tu parles... je suis venu de la Russie et en revanche c'est le même situation comme dans les années 40  et au delà... les gens ont faim aujourd'hui là bas....

Cicciotella 13/09/2009 14:29


C'est d'autant plus indécent à mes yeux de continuer à manger plus que ce qui m'est nécessaire quand je vois que certains survivent... voire, ne survivent pas.
Tu sais, le but pour moi n'est pas simplement de récupérer une silhouette pour me pavaner avec ; je l'inclus également dans la recherche d'un équilibre général. Je milite en même temps pour que les
gens mangent à leur faim, que certains peuples ne voient pas leurs ressources naturelles ou leur capacité de travail rémunérées en dessous de ce qu'elle valent.
J'espère qu'en Russie comme dans beaucoup d'autres pays, y compris la France, une nouvelle éthique économique et sociale pourra se mettre en place.


capucine 17/08/2009 21:38

L'histoire de ton papa est émouvante...je crois en effet que nos rapports avec la nourriture sont largement conditionnés par notre contexte familial, et en particulier, la relation à nos parents! J'espère que tu as bien nagé aujourd'hui, ...et n'oublie pas que tu mérites un petit cadeau! Amicalement,

Cicciotella 18/08/2009 09:17


Je ne me suis pas encore offert le petit cadeau que j'ambitionne : pour l'instant, ce que j'ai vu ne me plaisait pas, mais je ne perds rien pour attendre !
Merci de ton commentaire plein de sympathie.


Nathalie 17/08/2009 15:28

Bonjour, merci pour votre message.Cette été, j'ai repris 4 lbs... je ne suis pas fière de moi et là avec la chaleur.. ouf... je m'entraine moins.J'ai 2 semaines devant moi pour bien mangé car conjoint n'est pas là donc beaucoup plus facile de fuire les restaurants et les chips le soir hihihià bientôtNathalie :)

Cicciotella 17/08/2009 20:00


Bon courage pour la reprise : une fois qu'on a des résultats, on laisse moins volontiers un tiers, fût-ce son cher mari, saccager ses efforts !