Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 10:00
Voilà la lecture d'un site, dont il était question sur le blog de Carole, qui me fait vaciller.

GROS.ORG : http://gros.org/regimes/que-penser.php

Certes, le régime Montignac que je suis n'est pas de restriction calorique, mais quand même, il comporte deux phases également : la phase I dite d'amaigrissement et la phase II dite de stabilisation.
L'article lu affirme (et mon expérience lui ajoute foi) que personne ne parvient à suivre de phase de stabilisation, que c'est toujours là que les choses basculent : comment une personne privée de ce qu'elle aime peut-elle parvenir à le réintroduire en "quantités raisonnables" ?

Je n'en suis pas là, et théoriquement, mon régime à moi ne fait pas perdre de muscles (et la reprise régulière du sport me met relativement à l'abri) donc ne m'épuisera pas, ni ne diminuera mon métabolisme. Je serai donc plus à l'abri que si je faisais un régime hypocalorique ou pas assez diversifié, où je ne manquerais pas des retrouvailles passionnelles avec le pain ou avec le fromage (j'en mange déjà, mais séparément, alors les retrouvailles seront certainement tièdes).

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans Documents - Informations
commenter cet article

commentaires

Stephanie Bombinette 24/09/2009 11:27


Vois-tu la constellation qui se met en place autour de toi. Bien sûr dans l'Univers, il y a le trou noir mais avant cela il y a des milliers de petites étoiles auxquelles tu pourra t'accrocher
quand la nuit deviendra précoce.
Se dire que l'on n'est pas la/le seul/e n'aide pas toujours... mais écrire ses pensées, ses avancées, ses sentiments ou reculs permet "de s'alléger" & qui sait... de pouvoir trouver SA
planète, celle où on est soi avec ses hauts & ses bas.

Cette toile sur la toile qui se tisse peu à peu ne serait-elle pas une opportunité ?


Cicciotella 24/09/2009 11:41


Je trouve cela vraiment fantastique !
Je me doutais bien que cela me ferait du bien de lire les blogs d'internautes et d'être lue par eux, mais le soutien qui se met en place, au quotidien, en plus ! est au-delà de tout ce que
j'imaginais.
Merci d'être là !


capucine 23/09/2009 22:09


Je ne m'inquiète pas trop pour toi ... Je pense que ton bien-être retrouvé va te mettre à l'abri d'une rechute! D'ailleurs, tu pourrais peut-être te séparer progressivement des vêtements qui
deviennent trop grands, ... et les remplacer dans le cadre de tes petites récompenses... Qu'en penses-tu? Je t'embrasse.


Cicciotella 24/09/2009 11:15


C'est vrai que ça va être difficile d'accepter de cesser ces petites récompenses !...
Mais je me sentirai vraiment rassurée en février, quand j'aurai dépassé une période qui est très dangereuse pour ma ligne.


sophie 23/09/2009 21:35


je te lis ce soir pour la premiere fois et je trouve ton blog rafraichissant, et qui reflete en méme temps ce combat qu 'est de faire le regime pour moi aujourd hui apres une epoque de beresina
(60kilos pendant pres de 4 ans) je retrouve ma ligne dénaturée d'autre fois et je le vis bien plus mal qu'auparavant. 35 kilos et ma vie rebascule et dans tout ca je n'arrive plus a trouver la
force necessaire pour recommencer tout a zero.
Mais ta bon huemeur et tes conseils avérés me donne envi de me battre et peut etre meme de reussir a me retrouver cacher sous ce monticule de graisse derriere l aquelle je me suis effacée si ce la
ne te derange pas j'aimerais faire de toi la petite etoile vers qui je viens chercher un peu de legereté ( meme si j ai bien noter la necessite de trouver l'homme_ support et que je m'y emploi des
maintenant lol) à bientot et continu!!!!!


Cicciotella 24/09/2009 11:13


Merci de ta gentillesse et de ta présence !
Ton parcours, comme le mien, nous fait courir le risque de nous dévaloriser : il y a deux ans, je professais que j'étais foutue, finie, que l'effort de maigrir me ferait juste grossir un peu plus,
que m'abréger la vie avec l'obésité, ma foi, pourquoi pas ? pour ce qu'elle était intéressante !... Tout cela justement parce que j'avais souvent bien minci, puis bien regrossi, etc.
Tu aurais eu du mal à trouver quoi que ce soit de rafraîchissant dans mes propos.
Je reste extrêmement prudente, car je sais que tout peut basculer en novembre, au moment où l'on manque de lumière (je suis sujette à la dépression saisonnière) et je ne veux pas encore tout
perdre.
C'est donc toi, vous, les petites étoiles qui, en postant ici allez me rappeler que nous ne sommes pas seules et que c'est plus agréable de réussir toutes ensemble.
A très bientôt !
Si je peux me permettre (et tu retrouveras ça de manière récurrente dans mes billets), il faut absolument, plus encore que le fameux homme-support, mettre le sport dans le coup, même de la marche.
Ma silhouette est bien différente et cela semble démultiplier les résultats.


Stephanie Bombinette 23/09/2009 19:05


"la stabilisation" un grand mot qui pourrait laissé croire que passé cette période... "life is beautiful" & que la crème de marrons n'est pas calorique . Mais en fait, ronde un jour, ronde (comme magniola !) FOREVER & quand on arrive au poids mais surtout aux formes qui nous conviennent,
il ne faut jamais se croire "arrivée" & que d'ennemie, la balance devienne notre amie.

Par contre la stabilisation amicale... OUI !


Cicciotella 24/09/2009 11:16


Hélas oui !
C'est bien ça le problème.
Si j'ai bien compris (pas sûre), c'est justement cette surveillance obligatoire à vie qui serait la raison des échecs. Non qu'on réussirait à stabiliser sans surveiller !
Le problème est cette espèce de division : maigrir / stabiliser. Il faudrait que ce qui nous fait maigrir nous fasse également stabiliser et que ce soit... manger ce qu'il nous faut. Et ça, il y a
des chances de pouvoir le tenir à vie.
En même temps, c'est jouer sur les mots : si quelqu'un ne se nourrissait que de junk food, je ne vois pas par quel miracle il parviendrait à trouver son bonheur en même temps que sa
minceur. Lui serait obligé de se faire violence à vie.
Bref, je ne suis pas sûre d'avoir tout compris.