Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 15:15
Serais-je en train de devenir masochiste ?
J'ai eu mal toute la semaine (surtout après le badminton de mercredi) et j'ai beaucoup aimé ça.
Les fessiers ont hurlé, les adducteurs ont gémi, les triceps ont ronchonné... Allez, au boulot, folks !
C'est comme si mon schéma corporel s'était resserré autour de ces sensations un peu douloureuses, me donnant l'impression que je suis mince (ce qui est faux : quand je ferai la photo des 85 kg, puisque j'ai décidé de me photographier tous les cinq kilos, vous verrez que je suis loin d'avoir l'air mince !).
Mais l'impression est bien agréable, et je m'ingénie à ne surtout pas essayer de me reposer ; la solution actuelle est vraiment de battre le fer tant qu'il est chaud.
Sur ce, je vous quitte, j'ai un bain de pied à prendre.
Vous savez où il faut appuyer ?
Là. Au centre. Quand on a abusé de la table, il faut stimuler les organes digestifs.

http://www.secrets-de-filles.fr/wp-content/uploads/reflexologie.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Giuliabella 28/03/2010 19:05


tu as tout à fait raison, mes compulsions ont une énorme part de culpabilité, je le crains... je cherche à me punir, d'être moi, de mes choix... les idées qui me trottent dans la tête depuis la
semaine dernière, sont de cet ordre  :-(

bonne nouvelle pour la paperasse, rien que le fait de s'y remettre, ça donne des ailes ! (tiens, d'ailleurs...)


Cicciotella 29/03/2010 23:02


Si les idées trottent, c'est donc qu'il y a une question posée. "Chercher à se punir"...
De mon côté, je ne sais pas si je cherche à me punir, mais j'ai plutôt le sentiment que c'est la nuance au-dessous (ou au-dessus ?) : je cherche à me mettre en échec. Je ne crois pas que je saurais
gérer une réussite éclatante de quelque ordre que ce soit ; alors je fais tout pour éviter que quoi que ce soit puisse être triomphal... Et la nourriture, c'est un des moyens...

Oui, pour la paperasse, c'est un peu long, de mon côté, mais j'y viendrai !


stéphanie 28/03/2010 13:53


Oui, c'est bon la douleur. Physique et morale, on se sent exister, vivante. Mais c'est pernicieux aussi parce que cette douleur, elle contribue à empêcher d'aller mieux.
Je suis maso aussi, j'aime avoir mal, peu importe le moyen. J'essaye justement de remplacer petit à petit ce besoin de me faire du mal par l'envie de me faire du bien (sans connotation, même si...
:-) ).
Maintenant, il y a diverses façons d'avoir mal et quand c'est une manière sur le long terme de faire du bien à son corps, en le musclant, en le faisant maigrir, par les endorphines de l'effort
physique, ce n'est plus tout à fait du masochisme. C'est peut-être aussi un moyen de sentir son corps évoluer, la petite joie de sentir que les muscles travaillent.
En gros, je veux dire qu'il est moins maso d'aimer souffrir de courbatures saines qui aident à reprendre la maîtrise de son corps que d'aimer le faire souffrir en le gavant et en
provoquant des douleurs "malsaines".
Et puis, si ce que tu aimes c'est l'idée que cette douleur des muscles va faire du bien à ton corps, ce n'est pas maso, c'est si tu aimes uniquement le fait d'avoir mal qui l'est. 
Si j'ai bien réussi à exprimer clairement la différence...
Bisous
Dolorosa 


Cicciotella 28/03/2010 14:23


Très clairement, Stéphanie, et je te remercie d'avoir essayé d'éclaircir la question.
Le mot "masochisme" est, en effet, un raccourci qui peut être amusant, mais qui n'est pas exact. Il y a une grande différence entre la douleur qui
empêche et la douleur qui va bientôt permettre, celle qui va être un handicap toujours plus lourd et celle qui annonce des lendemains qui
dansent.
Même la souffrance (car c'en est une, sans contredit ) de ne pas se resservir le soir, parce que c'est le soir que tout
nous profite, et que je tressaute sur ma chaise, mon fauteuil ou dans mon lit, parce que ça ne me suffisait pas, elle est éclairée par un petit rayon : "Oui, mais demain, tu te sentiras tellement
mieux, et même dans ta tête, n'es-tu pas déjà fière de toi ?"...
En tout cas, j'espère que tes "douleurs qui empêchent", à toi, s'estomperont bientôt et que tu auras bientôt le plaisir de souffrir de courbatures volontaires. On en est à se souhaiter des choses
curieuses, n'est-ce pas ?
Bisous.


Giuliabella 28/03/2010 01:46


sympa la déco ! c'est tout clair, tout épuré !

moi aussi, je suis maso... j'adooooore ces pitites douleurs...


Cicciotella 28/03/2010 11:43


Merci !
Pour le masochisme, sans vouloir faire retomber ta bonne humeur par une réflexion grave, je me demande si nous ne le sommes quand même pas un peu, pour nous être privées si longtemps de santé. Mais
ça a changé, bien sûr !
Tiens, au fait, je pense à toi : je suis en train de trier le mètre-cube de paperasse que j'entasse depuis des mois. Je n'en viendrai pas à bout aujourd'hui, mais Rome ne fut pas faite en un jour
!...