Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 10:31

http://www.sylvie-tribut-astrologue.com/wp-content/uploads/2010/09/ecureuil-2.jpgBon, c'est maintenant clair, tout va mal depuis, très exactement, que ma situation pécunaire s'est nettement dégradée (déjà que, jusque-là, ce n'était pas top...).

Et ça s'est toujours traduit chez moi par la recherche de l'abondance alimentaire.

Je me rends compte que je vais presque tous les jours faire des courses alimentaires. Hier, par exemple, et en ouvrant mon frigo pour ranger tout ça, j'ai été décontenancée : le frigo est PLEIN ! j'ai eu du mal à caser les nouvelles choses.

Et comme mon frigo contient plus que les rations dont j'aurais besoin et que je n'achète presque que du frais (légumes, etc.), pour éviter que tout ne s'abîme, je fais des repas immenses.

Oui, parce qu'il y a un deuxième problème : par tradition familiale d'anciens crève-la-faim (tout se tient toujours), la nourriture ne se jette pas. Tu l'achètes, tu la manges.

 

Je suis en colère contre tous ces démons dont la connaissance que j'ai de leur existence ne suffit pas à les faire disparaître, contrairement à ce que nous promettent tous ces charlatans de psy !

 

J'ai encore grossi, je suis maintenant à 88 kg, soit 8 kilos de pris depuis octobre. Ça fait beaucoup.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

lydia13 08/02/2011 21:31



Bonjour, Cicciotella!


Je ne laisse que très rarement des commentaires mais je suis très assidue à votre blog. je sens monter votre malaise(mal être?) depuis quelques temps, la lutte est si dure par moment ! Et
les soucis financiers n'arrangent rien, ils tendent à réveiller les vieux démons...


Vous prenez la peine d'acheter et de confectionner une nourriture de qualité, je vous admire je n'ai pas hélas cette endurence (cuisiner me coûte beaucoup en fatigue), et je ne cuisine qu'un
repas complet par jour , des plats très simplea base de produits frais, me contentant le soir de restes du midi , ou d' une soupe  ou une salade   avec un fruit  ou un
laitage, enfin quelque chose comme ça.


Peu-être avez-vous la possibilité de congeler une partie de ce que vous devez confectionner  ce qu vous éviterez de le gaspiller ou  de prendre trop grosses parts? Mai peut- être
n'aimez-vous pas non plus le congelé? Pour ma part , j' ai horreur du surgelé acheté mais je mange avec plaisir celui que j ai confectionné moi-même,y comprris les légumes que j'ai
conditionnés .Enfin nous sommes tous diffèrents, bien sûr..


Je comprends tt-  à fait ce que vs dites sur votre" famille d' anciens crève-la-faim", si vous saviez  l'histoire de la mienne , celle de Causette à coté parait pantagruelique, lol
(faut bien en rire!) . Nous sommes nombreux à porter les stigmates de ces traumatismes -nos désordres alimentaires ne sontté du néant, et les combattre est un travail de tous
jours , ingrat  et  sans cesse à renouveler. Pas facile, toujours de réaliser ""que nous le valons bien", hein?, y compris plus que la nourriture, aussi coûteuse soit-elle....


En tout cas je pense ben à vous , il y en en vous, un fond de force et de sagesse dans lequel je suis sure vos arriverez à puiser continuer la route.



Cicciotella 10/02/2011 14:26



Merci de ce message si plein d'empathie, qui a fait couler une ou deux larmes... non, non, il n'y a pas de mal, mais ça me fait toujours drôle...


Votre manière de cuisiner me paraît la bonne et d'ailleurs, je n'ai pas le temps, moi-même de cuisiner véritablement plus d'un repas par jour. Le plus souvent, pour moi aussi, ce sont des
aliments consommés crus ou cuits, à peine assaisonnés, pas ou peu transformés. Il paraît que c'est la meilleure façon de s'alimenter, n'étaient-ce que mes compulsions qui ruinent le tableau.


Je congèle très volontiers, moi aussi, quand l'ado affamé qui me sert de convive veut bien ne pas vider poêles et casseroles. Votre suggestion de congeler les légumes surnuméraires m'est parfois
arrivé, mais je suis limitée toutefois par les faibles dimensions de mon congélateur, à peine plus grand qu'un freezer.


Pour ce qui est du conditionnement alimentaire (à servir de poubelle à la nourriture plutôt que de la laisser "perdre") venu d'épisodes familiaux difficiles, j'en ai plusieurs témoignages
auxquels vous apportez le vôtre. Le savoir, en prendre conscience face à mon psy, comprendre qu'il s'agit d'un message de survie adressé à mes aïeux et non pas à moi, n'a pas suffi à fermer mes
oreilles audit message. Ou plutôt... Si... cette fichue otite chronique veut peut-être le faire, mais c'est un autre problème encore...



Astrid 07/02/2011 14:17



Oh là là, que je n'aime pas lire ce genre de lignes...


Mais pas de résignation, n'est-ce-pas ? Je compatis pour avoir vécu une fin d'année 2010 difficile et avoir repris à cette occasion tous les kilos perdus auparavant... Pour toi aussi, il est
encore temps de reprendre les choses en mains.


Pourquoi ne pas faire comme Jo-Elle : t'occuper à d'autres choses ? Lire, écrire, marcher, blogguer... Lorsque la situation financière le permettra, acheter de la peinture et refaire ton
salon ou ta chambre...


Et puis, en parler aussi ! Pourquoi pas à ton fils qui t'avait apporté, je crois, un grand soutien à un moment où cela avait déjà été un peu difficile.


Tu as tout mon soutien !



Cicciotella 07/02/2011 23:18



Non, non, pas de résignation, même si je sens bien qu'actuellement, tenter de reprendre une surveillance alimentaire, avec le peu de temps pour m'organiser à ce niveau-là que j'ai, c'est
illusoire. Ne t'inquiète pas, ce n'est vraiment pas le manque de choses à faire qui est à l'origine du problème, je dirais... au contraire !


Merci de ton soutien, à très bientôt, sur ton blog !



Mala vida 06/02/2011 04:41



Salut Cicciotella !


j'avoue que moi aussi, quand je vais mal, j'aime acheter des choses qui je sais vont me faire du mal. Je suis comme toi, je déteste jeter ! puis quand il y a trop de choses, je ne sais pas
résister et je mange plus que de raison.


Je ne sais pas quoi te dire, j'espère que tu vas retrouver ta belle énergie d'avant le mois d'octobre et que peu à peu les choses vont rentrer dans l'ordre.  j'ai pu lire dans tes articles
que tu pratiquais la natation et le badminton à une période.  peut-être pourrais-tu t'y remettre, sans forcément te remettre au régime, histoire de te remettre le pied à l'étrier.


moi,depuis quelques semaines, il m'arrive de sortir sans argent sur moi. bien sûr ce n'est pas tout le temps possible mais quand on sait qu'on a pas d'argent, on n'avchète pas. c'est d'une
logique implaccable.


j espère que l'arrivée imminente des beaux jours te redonneront le sourire et l'espoir.


Prends bien soin de toi et si je peux faire quoi que ce soit pour t"aider (par clavier interposé c'est pas facile mais un mail ou un appel font des fois du bien) dis le moi.


Bon courage et dans l'attente de te lire avec de bonnes nouvelles.


 



Cicciotella 07/02/2011 23:15



Malheureusement, mes problèmes de tympans sont revenus et je n'ai pas assez de temps en ce moment pour aller revoir mon généraliste : de toute façon, c'est chronique, ça n'évoluera pas plus.


Pour le badminton, depuis septembre, les parties n'ont plus lieu aux heures où je suis disponible... et mes partenaires ont beaucoup progressé depuis, quand je viens, je sens bien que je les
indispose et qu'ils jouent moins bien. Dommage, l'an dernier, je tenais presque la comparaison...


A part ça, demain soir, comme tous les mardis soirs, je ressors pour ma marche rapide nocturne dans la colline. C'est presque un jogging, tellement on va vite, ça monte, ça descend, faut vraiment
suivre et ça me fait toujours un bien fou.



Jo-Elle 05/02/2011 18:33



Mais quelle mauvaise planète perturbent les dames qui ont perdu du poids en 2010 ?


Presque en même temps que moi; mi novembre ici....


Bon d'un autre côt cela console on est toutes "humaines" pas que des super-wonder-women... Quoique.... il n'y a pas que le domaine de la perte de poids dans nos vies....Pour ma part j'ai fait
plein de broderies, plein de rangements, une nouvelle belle coupe de cheveux très pratique... j'ai soutenu ma fille qui divorce, mon mari qui s'est fait opéré, de nouveau....  fait des
rideaux pour mon  fils qui a quitté la maison... aidé l'autre fils et sa compagne qui achètent en lui prêtant très régulièrement ma petite voiture pour aller chez *eroy *erlin ....


Et nous dans tous cela ??? plus tard, après, quand on pourra


Et bien sûr on remplit aussi le frigo alors on peut le remplir "mal"... mais mal pour qui ? l'éternelle question....


Faire ses courses tous les jours, sans perte, ni gâchis n'est peut-être pas une source de gaspillage... mais cela peut être usant à la longue.... alors une beau coup de cuisine pour tout le
contenu et congélation en petites portions et un soir sans courses, sans cuisine mais en se régalant cela doit être bien appréciable...


Je t'encourage Flo,  comme tu l'as fait sur mon blog



Cicciotella 07/02/2011 23:12



Merci, Jo-Elle, ton passage tonique et tes nombreux encouragements sur plusieurs de mes billets sont très communicatifs.


Contrairement aux apparences, je fais beaucoup de choses, moi aussi, et c'est justement pour cela que je n'ai pas tellement le temps de réfléchir à quelque chose qui ne va pas du tout de soi pour
moi : rationnaliser autant que rationner la nourriture. Quand c'est aussi peu naturel, ça ne se règle pas en un tourne-main. Une satisfaction : je suis vraiment très efficace dans le boulot et
toujours présente pour mon entourage.


Courage pour toutes tes propres implications. Je vois que tout n'est pas facile pour toi non plus.