Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 15:12

balance-250.jpgPoids : 86 kg ( + 800 g)

IMC :  28,4 => Surpoids

Mensurations :
Poitrine : 102 cm (
+ 4 cm) => total perdu : 7 cm
Taille : 88 cm
(+ 3 cm) => total perdu : 12,5 cm
Hanches : 103 cm
(+ 2 cm) => total perdu : 12,5 cm
Bassin : 112 cm
(aucun changement) => total perdu : 10 cm

Cuisse : 67 cm (+ 3 cm) => total perdu : 7 cm

 

C'était très désagréable, mais maintenant la reprise commence à être alarmante ! Avant très peu et en très peu de temps, j'aurai tout repris !

Et ce qui me surprend en même temps que ça m'inquiète, c'est qu'à poids égal, j'ai l'impression que mes mensurations sont plus imposantes que l'an dernier. Mais il faudrait que je retourne vérifier et j'ai trop le moral dans les chaussettes pour le faire. L'essentiel n'est-il pas que j'ai complètement perdu les pédales et que le titre de ce site prend un sens tout à fait ironique ?

Une chose est certaine, c'est qu'outre l'anarchie alimentaire la plus complète, je ne fais, sous prétexte de boulot, plus d'exercice, ou presque, depuis des semaines.

Je vais retourner chez mon médecin, je suis très inquiète...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jo-Elle 05/02/2011 18:39



Là tu es  plus courageuse que moi qui n'ose pas encore de nouveau monter sur ma balance.... mais mon pantalon parle pour elle de toutes façons....


Et mes cours de gym je les rate pour de bonnes -parfois- ou de mauvaises-souvent- raisons depuis fin novembre.... je marche encore un peu mais plus trop puisque je le faisais avec mon mari qui a
été indisponible puis convalescent... une heure de marche ce n'est pas encore possible surtout dans le froid...


Ce qui est positif ce sont les légumes et les soupes aux menus quotidiens...



Cicciotella 10/02/2011 14:30



Légumes et soupes : miam ! mais c'est vrai que ça prend du temps et qu'il faut faire des choix, donc la gym en a peut-être été la victime.


Tu as eu de gros soucis récemment, laisse-toi un peu de disponibilité revenir et accroche-toi aux bons acquis, car il y en a ! et de fort enviables !



Mélusine 29/01/2011 17:28



Je suis triste de te lire si désespérée, ou plutôt inquiète. Es-tu allée chez ton médecin ?
Je pense quà la reprise du sport tu vas perdre tes kilos superflus. Allez courage !
L'hiver nous mangeons un peu plus, ou bien différemment et lorsque le stress est là, les kilos tombent sur les hanches alors ne sois pas trop défaitiste et donne toi quelques semaines de
répit.
Bises



Cicciotella 30/01/2011 09:51



Je n'y suis pas retournée (chez le médecin).


Je ne fais pas de sport quotidiennement (toujours aussi débordée : j'ai en ce moment 10 heures de boulot de retard et malheureusement plein d'obligations familiales aujourd'hui qui ne me
permettront pas de rattraper ça) ce qui ne me permet pas de rendre efficaces les quelques efforts que je fais. Mais je les fais.



Carole M 27/01/2011 13:14



Bonjour Miss,
Alors comment vas tu après ce coup de mou et ce "découragement" passager ?
Es tu retournée voir ton toubib et qu'a t'il fait pour te remonter le moral afin que tu repartes telle la guerrière que tu es. Je te lis même si je n'écris pas souvent.
Pensées et soutien indéflectible.
Carole M



Cicciotella 30/01/2011 09:48



Je ne suis pas retournée voir le médecin. D'abord, c'est pas le genre à remonter le moral mais à vous disputer d'être démoralisé. J'ai un peu aménagé mes problèmes.



Astrid 24/01/2011 09:45



Mais non tu n'as pas tout repris et justement, ce sont tes efforts (alimentaires et/ou sportifs) que tu vas reprendre et les kilos vont s'envoler...



Cicciotella 30/01/2011 09:47



J'anticipe une catastrophe que j'ai déjà vécue (et que nous avons presque toutes vécue) : tout reprendre, parce qu'à un moment, les efforts à faire nous dépassent.



stéphanie 20/01/2011 17:57



Bonjour d’une revenante et tout d’abord mes meilleurs vœux pour 2011 et ce n’est pas une formule toute faite.


J’ai perdu 7 kilos après ma semaine d’hospitalisation et à ce jour j’en ai repris 5,5.


Depuis deux semaines je fais partie du programme de suivi, c’est-à-dire que je vais à l’hôpital un jour par semaine. Au menu : séance diététique, informations médicales, groupe de parole et
sport.


Dans l’info médicale du jour, la chef de clinique, spécialiste de l’obésité nous a bien précisé que le corps, le cerveau, les cellules rendaient quasi impossible un amaigrissement à long terme…


Même avec une volonté de fer, même en surveillant à vie son alimentation, certaines hormones sont déréglées et ne fonctionneront plus jamais à la normale. Pour l’avoir déjà lu ailleurs à
plusieurs reprises, je veux bien la croire. Et je crois que c’est important dans un premier temps pour se déculpabiliser. (Son discours a été bien plus long que ça, je résume mais je peux
développer si tu le souhaites).


Malgré tout il n’y a pas aucune solution. La seul et unique valable d’après elle (et elle fait des recherches sur un médicament qui pourrait palier au désordre des informations entre corps et
cerveau, mais autant dire que ça va prendre des années), c’est de changer de vie, je vais y revenir.


Les compulsions alimentaires qui n’en sont pas vraiment ne se guérissent pas, on peut, par un long travail sur soi, arriver à changer ses troubles du comportement alimentaire psychiques (je mange
pour aller mieux, je mange pour enfouir ma souffrance, je mange pour survivre, je mange pour surmonter les épreuves et les contrariétés, je mange pour me remplir parce que je me sens vide). Une
thérapie comportementale par exemple peut guérir de ça.


Mais les troubles du comportement alimentaire physiques, à ce jour rien ne les guérit. Ceux-là, ce sont ceux qu’on a déréglés par les régimes, par le fait de trop manger ou trop gras ou trop
sucré, à partir du moment où on a mis le pied dans l’engrenage, on en sort jamais (en attente du médicament miracle évoqué plus haut). Ce qui veut dire que le corps se venge après une période de
disette ou -dit autrement- de surveillance alimentaire, au bout d’un moment, différent pour chaque personne, un an, quelques mois, deux ans, il dit « stop, je veux reprendre du poids« , et il le
reprend. Notamment en déréglant les sensations de faim et de satiété, les quantités et la qualité de la nourriture dont on ressent le besoin, un besoin physique, un impératif du corps et pas
mental.


Le seul et unique moyen de compenser ça c’est d’avoir totalement changé de comportement de vie hors alimentation. Pas besoin de régime (je me comprends, je ne parle pas de manger uniquement des
pizzas et du fromage et du chocolat, simplement de manger le plus correctement possible sans s‘interdire aucun aliment ) mais en revanche il faut de l’activité à haut niveau, pas un seul jour
sans activité et si l’alimentation ne suit plus, il faut doubler voire tripler son activité. Seul moyen de ne pas reprendre les kilos perdus et de tenir sur la durée.


Appliqué à ton cas et de ce que j’en sais, ça veut dire que tu peux te priver tant que tu veux, sans activité tu vas reprendre et sans même forcément te rendre compte de ce que tu manges ou y
pouvoir quelque chose. En revanche, tu peux lâcher le régime et manger « normalement » si tu restes actives tu perdras de nouveau ou au moins tu te stabiliseras, selon le rapport nourriture et
activité.


Ça ne m’enchante guère d’avoir compris ça, parce que moi aussi j’ai un boulot qui m’empêche de faire autant d’activités physique que je le voudrais, et je ne parle pas de mon corps qui me fait
souffrir et me fait payer chaque exercice. Mais il n’y a qu’en changeant ça (et dans mon cas en travaillant sur mes compulsions psychologiques) que je peux espérer parvenir à quelque chose.


Je nous souhaite bon courage.


Ne perds pas les pédales et surtout, le plus important pour moi, ne t’en veux pas et ne fait pas les choses seule : s’entourer, se faire aider. Je trouve que tu as énormément de courage, de
force, d’endurance, de gniak, je crois que tu dois te servir de ça pour reprendre le sport. Et je sais à quel point c’est dur.



Cicciotella 22/01/2011 07:18



Merci de tes voeux et de me faire partager des découvertes et de m'aider à y voir clair.


C'était très dur pour moi de lire que la perte de poids est presque condamnée et en même temps que je le lisais, je ne me sentais pas très surprise. A moi non plus, mon mode de vie ne me permet
pas beaucoup de sport. Et pourtant, je vois effectivement une corrélation entre ma reprise de poids et une baisse de mes activités sportives.


Je te remercie, je vais essayer de me réorganiser et je te souhaite, à toi aussi, de garder cet extraordinaire courage pour le combat que tu mènes. Gros bisous.