Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:44
balance-250.jpgPoids : 86,8 kg (+ 800 g)

IMC :  28,7 => Surpoids

Mensurations :
Poitrine : 103 cm (+ 3 cm) => total perdu : 6 cm
Taille : 86 cm
(+ 0,5 cm) => total perdu : 14,5 cm
Hanches : 100 cm (- 3 cm
) => total perdu : 13 cm
Bassin : 114 cm (+ 1 cm) => total perdu : 8 cm
Cuisses : 66 cm (+ 0,5 cm) => total perdu : 8 cm

Petite (grosse) déception, là.
Je veux bien me raconter qu'avec tout le sport que j'ai fait, j'ai pris du muscle et que le muscle, ça pèse plus lourd que la graisse, et blablabla. Mais si c'était le cas, mes contours n'auraient pas gonflé autant.
Côté sensations, je répète ce que je disais hier, même si mes courbatures font moins mal depuis la randonnée, curieusement, j'ai les muscles qui se réveillent et j'adore cette sensation de retrouver un corps. Mais apparemment, surtout dans l'axe bassin-cuisses, ça bloque un peu, les retrouvailles avec "un corps"...
Je ne lâche pas, je considère le parcours fait, et je m'y tiens. Hors de question de me considérer comme battue.

Côté moral, je trouve que je sors également du marasme de ces cinq dernières années. Par exemple, je recommence à convier mes amis à la maison, je sors davantage, je me réintéresse à mon boulot, j'essaie de renoncer à cette espèce de timidité devant les autres, qu'ils interprètent souvent comme de la hauteur et de l'indifférence : je leur pose plus de questions sur eux. C'est bien, le régime, mais je ne pense pas qu'à lui, il fait partie d'un tout, une réouverture sur un monde qui me fait peur et me déçoit, mais qui recèle aussi des trésors. On ne peut pas se priver des risques sans se priver du trésor.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Astrid 31/03/2010 17:22



J'aime ce positivisme latent... De belles choses à venir, sûrement...



Cicciotella 31/03/2010 21:43



Je l'espère... je l'attends...



Giuliabella 30/03/2010 10:09


je te suggère des repères beaucoup plus précis, comme une cicatrice ou un grain de beauté ;) avec ça, je ne fais aucune erreur...


Amatxi 29/03/2010 08:30


Voilà un billet qui fait plaisir à lire. Beaucoup de positif. Un avancée certaine dans ta façon de voir les choses.
Je suis vraiment contente pour toi que tu ai réussi ce travail sur toi même, continue la voie est tracée.
Bises
Amatxi


Cicciotella 29/03/2010 23:03


Merci beaucoup pour tes encouragements. Je ne suis pas encore arrivée, on va dire que je suis tout juste partie...


stéphanie 28/03/2010 22:39



C’est si important que ça le volume et le poids?A la semaine je veux dire. Au mois ou à l’année c’est autre chose.


Rétention d’eau, muscles, rébellion temporaire du corps qui boude et ne veut pas faire ce que tu souhaites. Syndrome prémenstruel. Et plein d’autres que je ne connais pas. Il y a des tas de
raisons pour ne pas peser moins sur la balance et mesurer moins sous le centimètre.


Une sorte d’obstacle-test comme pour voir comment tu réagis. Et tu réagis bien à te lire.


Mais ce qui est primordial, essentiel, est ce dont tu parles ensuite. Cette réouverture au monde et aux petits plaisirs qu’il recèle. Je trouve bien que tu restes consciente qu’il peut donner des
raisons d’avoir peur et décevoir. Ça me rend confiante pour toi.


En gardant une certaine prudence, en t’ouvrant peu à peu, je pense que ça marchera.


Ne commets pas mon erreur. Je me suis ouverte de nouveau il y a environ 4 ans, en me focalisant sur les bénéfices et en occultant totalement ce qui faisait que je m’étais coupée de ce monde.


« l’enfer c’est les autres »… J’ai posé le bouclier trop vite, j’ai pris les mauvais retours en pleine figure sans plus aucune protection et le résultat c’est que je me suis refermée
comme une huître de nouveau.


Si cette petite expérience peut servir, moi, ce que j’en retire c’est qu’il faut y aller petit à petit. Tout doucement, comme dit la chanson. Ne pas jouer au lièvre mais être tortue.


Bisous.


 


 



Cicciotella 29/03/2010 23:10


Merci de ce morceau de vie que tu m'offres. Moi, c'est il y a presque 5 ans que je me suis fermée. Nous avons fait le chemin inverse. En général, quand je m'ouvre complètement, je subis quelque
chose de très dur, en général, une trahison ; je préfère donc rester toujours prudente (même si, en bonne impulsive, cela nécessite toujours un gros effort), mais ça ne doit pas m'empêcher de
regarder autour de moi et de sourire. J'ai laissé passer beaucoup de choses qui auraient pu être sympa, à ce compte-là, et je ne sais pas si elles se rattrapent.


Giuliabella 28/03/2010 21:54


Jolie chute, à méditer...

dis moi, pour tes prises de mesures, tu as bien des répères précis sur ta peau ? parce que là, ça me semble vraiment énorme comme différence d'une mesure sur l'autre...

ta philosophie est la bonne : continuer d'avancer, accepter les petites embûches et/ou en faire des challenges à relever... enfin ce n'est que mon avis.


Cicciotella 29/03/2010 23:14


Des repères, oui, précis, c'est difficile à garantir...
La taille, c'est l'endroit le plus creux, au-dessus de mes hanches, mes hanches, c'est au point le plus creux entre la taille et le bassin, le bassin, c'est l'endroit le plus proéminent, quelques
centimètres au-dessus de mes fesses, les seins, c'est sur les aréoles, en essayant de rester bien droite, toujours. Les cuisses, c'est sur l'endroit le plus proéminent, entre l'aine et le
rétrécissement partant vers le genou.

De toute façon, avons-nous le choix ? Continuer à avancer, autant que ça soit sur un chemin où l'on ne se déplaise pas trop et où l'on apprenne des choses, où l'on progresse. Bisous, merci pour ton
avis, il m'encourage.