Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 20:26

http://eshadesyr.files.wordpress.com/2008/05/bridget.jpgCe matin, j'avais tout reperdu ! Je ferai un bilan la semaine prochaine, histoire de consolider un résultat qui me surprend encore un peu.

 

Quelque chose que j'avais honte d'admettre il y a quinze jours chez mon médecin (le pourquoi du retour de mes compulsions) commence à se préciser. J'espérais me tromper, mais c'est quand même une fermeture de perspective amoureuse qui est, non pas la seule origine, mais une des raisons de mon découragement et de ma frustration.

 

Oui, je sais bien, et comme m'a dit chantalucerne en commentaire, je maigris pour moi et moi seule. Côté indépendance et célibat endurci, je n'ai rien à prouver. Mais je crois quand même que j'ai minci cet été sur une "vague sensuelle" un peu vide : j'aimais me plaire, prendre soin de moi, mais je me soupçonne de l'avoir fait avec des arrières-pensées. Le mois dernier, j'ai rencontré cette fille, aux côtés d'un garçon qui me plaisait et j'ai pensé : "Même si je faisais 20 kg de moins, elle serait quand même 100 fois plus mignonne que moi".

 

D'un seul coup, dans ma tête, ça a fait un effet "case départ". Je me suis perçue comme une espèce de cause perdue, une "moche à vie". C'est un peu différent de maigrir pour le regard des hommes, mais ça y ressemble.

 

Et aujourd'hui, j'ai eu la preuve que ça comptait pour moi : un copain que je juge séduisant (quand je ne juge pas la personne séduisante, ça ne fait quand même pas le même effet, ouille, pas la tête, je sais, c'est mal !) m'a proposé de sortir ensemble. Et ce n'est pas le genre à proposer ça en toute amitié, en tout cas, pas de cette façon-là...
Effet coupe-faim immédiat. Rangement de la maison, préparation de plats aux légumes, panique à bord parce que mon épilation est... bon, c'est la jachère complète...

 

Moi qui me croyais hors d'atteinte de ce genre de trucs, je me découvre au moins aussi débile qu'une Bridget Jones. Chui nulle ! J'ai décliné l'invitation, mais je reste mobilisée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Mélusine 13/11/2010 17:30



Chère Flo,
Je crois que l'affectif est en rapport direct avec la nourriture. Mais dis-moi pourquoi t'interdis-tu d'être heureuse et pourquoi avoir refusé l'invitation de cet homme ????
Tu as le droit d'être heureuse et dis-toi qu'à 40 ans, nous sommes différentes de quand nous avions 20 ans et les histoires d'amour sont plus mûres.
N'est-il pas possible de voir cet homme dans une perspective amoureuse, pour que tu sois une peu remplie de joie ???
Je pense à toi très fort.



Cicciotella 14/11/2010 00:17



C'est tout simplement que ça ne m'aurait pas rendue heureuse d'accepter, même si, sur le coup, ça flatte, bien sûr.


Une histoire miteuse est une histoire miteuse, qu'on ait 20 ou 40 ans... Sauf qu'à 40 ans, on les voit venir de plus loin et il y a moins moyen de s'illusionner.



Kim 31/10/2010 12:48



Tu dois oublier Bridget Jones, Il faut foncer dans cette vie si non, rien ne changera



Cicciotella 31/10/2010 17:26



C'est certain !



kathylele 30/10/2010 07:09



allez bridget, ne laisse pas tomber, tu es une winneuse


ta perséverance paie


gros bisous



Cicciotella 31/10/2010 17:26



Bises.



Astrid 28/10/2010 20:21



Non, non ce n'est pas une bonne raison... C'est au contraire un très moyen de s'entrainer sans se faire de mal pour la prochaine fois, où le "bon" se présentera...



Cicciotella 31/10/2010 17:26



Ils ne m'intéressent pas, mais ce n'est pas pour autant que je trouve normal de "m'entraîner" sur eux en attendant le bon.



Astrid 28/10/2010 14:06



Ce n'est pas parce que tu penses qu'il n'y aura pas de suite (ou une foireuse) qu'il faut te priver de trois petites soirées sympathiques pour lesquelles tu te pomponeras, tu prendras du temps
pour toi et au cours desquelles tu badineras. Tu te prives de plein de bonnes choses qui font du bien au moral !


Allez, allez, la prochaine invit', tu l'acceptes. Promis ?



Cicciotella 28/10/2010 16:33



Cela me paraissait pourtant une bonne raison de refuser.


Avec un peu de chance, la prochaine invitation, s'il y en a une prochaine, viendra de quelqu'un à qui j'aurai vraiment envie de dire oui.