Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 17:40

"C'est étonnant qu'en 2006, alors que tant de monde se promène avec de minuscules ordinateurs cellulaires en poche, appareil photo, téléphones, répertoire, musique, il n'existe pas le moindre objet qu'on puisse se glisser dans la chatte quand on sort faire un tour dehors, et qui déchiquetterait la queue du premier connard qui s'y glisse. Peut-être que rendre le sexe féminin inaccessible par la force n'est pas souhaitable. Il faut que ça reste ouvert et craintif, une femme. Sinon, qu'est-ce qui définirait la masculinité ?

Post-viol, la seule attitude tolérée consiste à retourner la violence contre soi. Prendre vingt kilos, par exemple. Sortir du marché sexuel, puisqu'on a été abîmée, se soustraire de soi-même au désir. En France, on ne tue pas les femmes à qui c'est arrivé, mais on attend d'elles qu'elles aient la décence de se signaler en tant que marchandise endommagée, polluée. Putes ou enlaidies, qu'elles sortent spontanément du vivier des épousables."

Virginie DESPENTES, © Grasset et Fasquelles, 2006.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans Textes divers
commenter cet article

commentaires

Giuliabella 17/04/2010 13:33



rien à redire... qu'ajouter de plus ?



Cicciotella 18/04/2010 00:04



Gros bisous !



chantalucerne 16/04/2010 15:56



Bonjour Cicciotella,


Merci pour ta visite sur mon blog. Dis donc tu as fait un beau parcours pour ta perte de poids, bravo. Tu as certainement plus de mérite que moi car moi avec Dukan, je mange vraiment à satiété le
régime se fait sur un temps plus court! Par contre tu es beaucoup plus équilibré que moi dans tes choix alimentaires ;o)


Je te souhaite une bonne continuation et je viendrai te rendre visite pour suivre ton évolution ;o)


à bientôt


Chantalucerne



Cicciotella 17/04/2010 00:47



Je peux manger à satiété... mais au cours des repas, et pas tout à fait comme je veux, évidemment !


Moi aussi, je reviendrai t'encourager, gros bisous.



so 16/04/2010 00:27



texte intéressant et très juste... j'aime beaucoup Virginie Despentes.


PS: il se trouve que le genre d'objet anti-viol dont elle parle existe vraiment, il s'appelle le Rapex et il a été testé dans certains pays africains je crois bien... voilà le lien d'information
: http://www.afrik.com/article8937.html



Cicciotella 16/04/2010 14:11



Merci de cette réaction positive, j'avoue que j'appréhendais un peu : les recettes de cuisine, c'est plus consensuel !


Je suis très étonnée que l'engin ait pu être inventé : j'avais beaucoup d'objections pratiques (là où je n'ai absolument AUCUNE objection morale). Comment le pose-t-on ou l'ôte-t-on sans... se
faire déchiqueter les doigts !? Comment cela reste-t-il "stable" dans le vagin ? Est-ce qu'il ne suffirait pas de nous
bourrer de coups de poings pour faire sortir le truc ? Et s'il existe une télécommande ou je ne sais quoi, les agresseurs se gêneraient-ils pour exiger de la récupérer de force ?... Ton lien, que
je n'ai pas encore lu, doit répondre à mes questions, et je suis bien contente d'apprendre qu'on le diffuse en Afrique, où le viol se pratique en ce moment-même comme un sport guerrier, avec plus
de 60% de "guerriers" infectés par le VIH... si ça pouvait calmer leurs ardeurs, de se dire que madame a peut-être l'utérus armé...


Mon rêve à moi, c'était que, si la nature était bien faite, notre propre corps sécrète une espèce d'acide qui rongerait la peau de celui qui ne nous convainc pas suffisamment avant le rapport
sexuel... Aucun préliminaire amoureux ne serait jamais plus bâclé sur cette planète ! On nous demanderait la permission plutôt deux fois qu'une ("T'es sûre, hein ? pas de migraine ? tu te sens
bien ?"), les dents seraient brossées, les chaussettes loin du lit ! Ah, le rêve !