Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 16:35

http://www.lecinema.free.fr/images/R%E9compenses/C%E9sar/un%20coeur%20en%20hiver.jpgJe me fais rattraper, comme souvent à cette époque, par le grand boum du boulot, mes soirées, mes week-ends y passent et je n'ai même pas le temps de me demander comment je me sens.

Dans l'ensemble pas si mal. En tout cas, pas encore de "dépression hivernale", comme j'en ai eu longtemps. Je crois que mon traitement thyroïdien me soutient beaucoup (ainsi que la reprise du café).

Je ne suis pas serrée dans mes vêtements, je sens toujours ma taille "marquée", et j'attends d'avoir enfin une soirée libre pour pouvoir retourner nager ou marcher.

Bon courage à vous, je vais vous lire dès que possible, bisous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Astrid 13/12/2010 14:33



Le principal, c'est que tu gardes le moral !



Cicciotella 14/12/2010 20:33



Oui, tu as tout dit, je crois que c'est le principal. Je m'aime mieux avec des problèmes de poids et le sourire qu'en dépression et mince. Pour avoir été la seconde aussi, je peux comparer.



Carole M 12/12/2010 20:22



Hello,
Quand tu parles que tu va smarcher tu marches simplement dans ta ville en faisant tes courses ou c'est bien un excercie spécial de marche que tu fais. Tu t'obliges à marcher vite ? Combien de
temps ?
Merci pour ce retour d'infos.
Bonne semaine à toi



Cicciotella 14/12/2010 20:32



Non, marcher en ville pour faire ses courses, nous le faisons toutes, je ne le mentionnerais même pas !


Quand je dis que "je marche", je fais allusion à des randonnées, une à deux fois par mois, et une marche nocturne d'une heure ou deux (selon le temps), le soir, en colline, avec un groupe de
fêlés dans mon genre, une fois par semaine, et à très grande vitesse (si vite que nous sommes à la limite de la course parfois). On en revient claqué, mais d'une humeur charmante.