Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 11:55
Ca fait deux jours que ça dérape ! Même des grignotages !
Je me déçois même si je comprends que j'ai eu envie d'arrêter de me surveiller !
Ce n'est pourtant pas faute d'être ravie de ce cap franchi dont je vous parlai naguère sur ce billet : l'entrée en surpoids, la sortie de la catégorie de l'obésité modérée.
Peut-être que c'est la "peur de la victoire", bien connue des sportifs qui, alors qu'ils tenaient en main une course, un match, soudain fléchissent ! Ça s'appelle, à mes yeux, se faire couper les jambes par l'inconscient. Il m'a fait le coup toute ma vie.
Alors si je pouvais au moins réussir à sauver ma santé, faute d'avoir tenu toutes les promesses de ma glorieuse jeunesse , ça serait bien.

J'en viens à mon histoire d'admirateurs-créanciers (la métaphore est de moi )
Le 25 octobre, j'ai envoyé une petite série de mails à des très proches pour les informer de ma joie : au revoir l'obésité.
J'ai même envoyé un petit mot spécial à la femme d'un petit-cousin au 2ème degré. Ces petits-cousins vivent en Italie et se sont illustrés, comme toute ma famille italienne, dans le domaine sportif : athlétisme, ski, natation, boxe, alpinisme... Ma récente obésité, je le sais, est leur consternation muette, leur aimante déception. Pour des gens beaux et juvéniles comme des acteurs américains, qui dépasseront 90 ans, comme leurs grands-parents, qui peuvent aller jusqu'à Shangaï pour un marathon, se contenter d'une rondelle de ce délicieux musetto (une saucisse aromatisée à se damner), équilibrer leurs repas, en quantité, en qualité, jusqu'à s'imposer de longues heures de jardinage pour tirer le meilleur parti de leur potager bio, je suis une énigme.
Et pour renforcer l'impression de perfection que j'ai d'eux : ils ont du tact.
C'est-à-dire qu'ils ne m'ont jamais parlé de cette prise de poids ni tenté de me faire la leçon ; ils focalisaient plutôt sur ce qu'ils trouvaient de bien chez moi (je viens de retirer la liste de leurs compliments, c'était un peu too much ) ou même les qq. kilos perdus.
Mais cet été, la femme du petit-cousin a transgressé le sujet tabou : elle a rebondi sur une allusion que j'ai faite moi-même à mon poids et m'a demandé comment j'avais pu grossir si vite et tant. Elle m'a en fait indirectement obligée à chercher la raison. J'ai évoqué la sorte de méga-dépression (en taisant un syndrome suicidaire refoulé, on était à table, que diable !) de la fin de l'hiver 2005 et l'arrêt de toute activité physique soutenue à l'automne 2005, au profit de la lecture.

De là, la réflexion personnelle était lancée : ce que l'arrêt du sport et le début de la lecture permanente a provoqué, la reprise du sport et une lecture modérée peuvent le défaire ?

Après le mail de remerciement à ma petite-cousine, deux jours ont passé, où je me suis ingéniée à retourner à la catégorie obèse, dont je n'étais éloignée que de trois cents grammes.

Et voilà que je reçois un mail de félicitations et le souhait de me voir très bientôt pour se réjouir avec moi de mes progrès et même peut-être faire du sport ensemble (ma petite-cousine, sa fille, est une ancienne championne de natation) !... Comment sentir que je les mérite encore !?

Oh, nom d'un hamster boulimique, faut que je redresse la barre, et MAINTENANT !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

daisy 30/10/2009 19:44


Bon courage pour les 300 petits grammes a reperdre. Ah sacre chocolat!!


Cicciotella 31/10/2009 09:48


Merci pour les encouragements mais... ce n'est même pas le chocolat (je le trouve de moins en moins bon, d'ailleurs, pas vous ?), le fautif (à part moi), c'est le fromage !


capucine 30/10/2009 19:14



URGENT: on oublie les quelques écarts, ... et on retrouve ses bonnes résolutions!
Ce serait trop dommage de flancher maintenant, ... alors que le plus dur est fait!!! Tu dois absolument continuer à avoir envie de te faire un sourire dans la glace! Je t'embrasse...



Cicciotella 31/10/2009 09:49


Oui, j'ai fait très attention hier et ça semble avoir payé : 90.2 kg. Merci de me rappeler ces bonnes choses.


Astrid 30/10/2009 13:51


Une gentille pression, mais qui ne représente, en définitive, que du positif !
Et ne te rabaisse pas : ta perte de poids est une récompense de tes nombreux efforts et tu mérites sans problème cette famille qui t'aime et s'intéresse à toi...
Vous avez un objectif commun : ton bonheur !


Cicciotella 30/10/2009 16:11


Merci beaucoup, Astrid !