Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 23:39
http://www.libellulobar.com/wp-content/uploads/2008/10/sylphide_bergamote.jpgPendant tout ce temps où j'ai grossi, j'étais dans l'illusion de ne pas avoir de corps... exactement comme les anorexiques qui se prennent pour des elfes, des lutins, dont on ne sait jamais si c'est de la viande ou du courant d'air...

* Je ne voulais pas de copain, donc ne pas songer à mon corps en tant qu'instrument de séduction, encore moins comme objet. Il y a des femmes qui sont faites pour s'apparier et elles ont raison d'avoir un corps attirant pour le signaler, et puis il y a moi, qui n'arrive pas à m'y faire, et ça me donne le droit de me négliger, puisque je n'ai aucune prétention.
* Je trouvais que mon chemin de vie était assez limité, limitant, frustrant, épuisant et ce sans aucun espoir d'amélioration, pour que je n'ajoute pas les limites d'une surveillance alimentaire. On ne peut pas se frustrer dans tous les domaines, que diable ! Je me souviens d'un endroit où je travaillais, au début de ma prise de poids (mes collègues d'alors m'avaient vu arriver à 72 kg et me voyaient désormais à 80 kg), j'étais en train de manger une énoooorme demi-baguette remplie de poisson pané et de frites, et l'un d'eux, au-dessus de son jambon-haricots-verts a cru décent de me signaler que je ne risquais pas de mincir. J'ai détaché une frite gigantesque de mon sandwich et lui ai dit, avant de la croquer avec panache : "Mincir ? Mais c'est hors de question !"

En me mettant hors jeu sur le plan de la séduction physique, je voulais accéder à une invisibilité corporelle, de manière à n'exister qu'en tant que personne ; et j'ai retravaillé comme jamais mes connaissances, mes compétences, ma culture, au point que je crois qu'on peut dire qu'en 4 ans, j'ai rattrapé 8 ans d'approximations, de laisser-aller intellectuel. La tête sans corps.

Problème : mon corps, en augmentation perpétuelle, me revenait dans la tête à chaque instant.
Quand j'étais le point de mire : "Voient-ils que je suis grosse ?"
Quand je choisissais mes vêtements : "Soulignent-ils que je suis grosse ?"
Quand un homme me regardait : "Me regarde-t-il parce que je suis grosse ?"
Quand j'avais envie d'une activité physique : "Est-ce qu'une grosse peut la faire ?"

Et finalement, à trop fuir mon corps, je le retrouvais, et il faut voir comment !

Hier, j'ai été invitée à prendre la parole par mon invité à une conférence, de manière improvisée. Je suis montée sur l'estrade, j'ai même pris du plaisir à m'exprimer, je suis retournée m'assoir et soudain... soudain... soudain...

... je me suis rendu compte avec stupeur qu'à aucun moment je ne me suis demandé ce que voyaient les spectateurs ! Je n'ai pas pensé à ma pose, à ce que montraient ou cachaient mes vêtements, j'étais vraiment concentrée sur ce que j'avais à dire.

Pourtant il est certain que je suis en grand surpoids, que mon obésité n'est pas très loin, mais ça m'est sorti de la tête !

Rien que pour cette libération, ça vaut le coup de continuer à mincir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Jo-Elle 29/01/2010 11:14


Cela progresse... on oublie son corps et ... son nombril
Je suis arrivée à penser qu'un régime oh! pardon! un équilibre alimentaire se réussit quand on y pense le moins possible...
Sur ce bon WE


Cicciotella 29/01/2010 13:45


 ça ne marche pas comme ça pour moi, hélas ! si je ne pense pas à surveiller ce que je mange, je grossis. Du 100 %
de "réussite".
Par contre, apparemment, le résultat du régime, la minceur, aide à oublier le corps ; j'aurais cru le contraire.


Amatxi 28/01/2010 20:38


un post positif comme celui là j'en veux un tous les jours !!!
en attendant bravo tu avances dans le corps et dans la tête. Continue tu ne peux qu'y arriver et peu importe le délai.
Bisous
Amatxi


Cicciotella 28/01/2010 21:02


Je le sens mieux, c'est vrai. Et pourtant, il y a encore des limitations, mais je suis plus optimiste.


Esther 28/01/2010 17:56


Continue comme cela, c'est génial, cela veut dire que tes problèmes de poids sont secondaires, qu'ils passent après, ne t'empêchent pas de faire autre chose, ces autres choses qui sont souvent
l'essentiel.


Cicciotella 28/01/2010 21:02


Peut-être qu'il faut se décider à "habiter sa vie" pour qu'ils deviennent secondaires ?
Cela semble une expression toute faite, mais je commence à lui donner un sens.


capucine 28/01/2010 17:45


Non seulement tu es volontaire, ... mais l'intelligence avec laquelle tu parviens à analyser tes sensations me fait dire que tu ne peux que réussir! Gros bisous.


Cicciotella 28/01/2010 21:01


Youpi !


Astrid 28/01/2010 09:19


Je t'envie... Félicitations pour tout ce chemin parcouru !


Cicciotella 28/01/2010 21:03


Toi aussi, tu as une belle histoire et un beau chemin à parcourir... Je vais le voir, d'ailleurs.