Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 21:27

http://www.auberge-houx.fr/5_houx.jpgUn état d'esprit assez rare m'a saisie il y a quelques jours, en une belle matinée ensoleillée. Ceci expliquant cela.

Alors que je me maquillais les yeux, me regardant, évidemment, de très près dans le miroir, je me suis soudain demandé :

"Oui, OK, tu as bien compris que tu ne plaisais pas aux hommes, et tu as bien recensé, au pore ou à la veinule dilatés près, ce qui pouvait bien leur déplaire en toi, et tu le comprends, tu l'intègres tout à fait. Eh oui, entre les défauts physiques innés, et ceux qui furent acquis par l'intempérance et du temps l'irréparable outrage, il n'y a pas de quoi se pavaner fièrement..

"Mais toi, TOI.. ? tout bien considéré, adipocyte, pore, veinule, etc. est-ce que tu te déplais tant que ça ? Est-ce que, si tu étais un homme, tu partirais en courant ? Et en tant que femme, est-ce que tu penserais "oh, la pauvre" en t'apercevant...?"

 

La réflexion n'a pas duré bien longtemps : globalement, et tout bien considéré, je ne me déplais pas du tout.

S'il faut parler franchement, je me trouve plus souvent mignonne que le contraire et de me l'avouer, au lieu de recenser toute l'indifférence (au mieux) que je lis dans le regard des autres, c'est un vrai réconfort !

Ça va me donner beaucoup de force pour... me traiter un peu mieux et sortir du gel paralysant dans lequel je m'enlise depuis les râteaux en série ! Dire qu'il suffisait que je me demande mon propre avis et que je me regarde autrement que par le regard des autres !

 

C'est donc en compagnie de cette nouvelle Cicciotella que je suis partie à mon Réveillon de la St-Sylvestre. J'ai essayé d'arrêter de me concentrer toute la soirée sur ce que les autres, notamment les hommes, allaient penser de moi, mais plutôt de me demander ce que je pensais, moi, des autres. Eh bien, c'étaient des gens très sympa  et j'ai passé une excellent soirée dont le côté réjouissant a tenu plusieurs jours.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article

commentaires

Sandrine 07/03/2014 20:37


J'ai adoré cet article... Et si nous, nous nous préoccupions de ce que NOUS pensons des autres ? Honnêtement, est-ce-que beaucoup d'hommes nous font envie ? 


Je suis par contre touchée par ce que j'ai lu dans tes commentaires. Tu as vraiment fait des rencontres douloureuses. Je comprends alors certaines choses. Tu recroiserais ce flirt, qui lui aussi
s'est pris la quarantaine dans la tête, tu te demanderais sans doute comment tu as pu avoir eu envie de lui offrir tes lèvres un jour.


J'espère au moins, qu'en grandissant, il est devenu moins con... Mais ça... 

Cicciotella 10/03/2014 09:39



Ça m'a fait du bien de lire ton commentaire et de relire mon billet.


J'ai essayé de refaire l'exercice de regarder mon visage "objectivement" et là, ce qui m'a un peu choquée est l'expression de profonde tristesse qui semble faire partie des traits désormais. Je
dirais que ça retire beaucoup du charme que je me trouvais à l'époque.



Jo-Elle 05/02/2011 18:47



Hé, hé moi non plus je ne me trouve pas trop mal... peu de rides, des dents bien blanches, toujours assez bien coiffée - contrairement à ma mère que j'entends TOUJOURS se plaindre de ses cheveux
et de sa coiffure sans rien faire!!!- des ongles nets, entretenus souvent laqués de couleurs douces, de jolis yeux verts, des doigts fins, de petits pieds.... et un sourire quasi permanent... et
surtout une santé de fer...


Malgré un an de plus en janvier pour une ménauposée je peux encore "tromper" mon monde....


Bref parfois je pense Qu'est ce que quelques kilogrammes en moins m'apporteront en plus !!!!


Plus de confort et surtout une grande réussite sur moi-même... oui mais contre qui???? what is the question ???



Cicciotella 10/02/2011 14:28



La santé ? Donc de gros soucis en moins ?


Plus de possibilités pour se vêtir et gratifier son narcissisme ou tout simplement l'innocent désir de se plaire ?


En tout cas, ce portrait réjouissant corrobore tout à fait les photos que tu as mises parfois sur ton blog et je t'en félicite : tu es une très jolie femme !



Mélusine 29/01/2011 17:18



Coucou cela faisait longtemps que je ne m'étais pas posé ici !
Et je prends ton cheminement en cours de route...
Je suis de ton avis, tu es mignonne
Et j'espère que ton état d'esprit est identique à ce jour depuis l'écriture de ta note.



Cicciotella 30/01/2011 09:49



Pas aussi guillerette, par contre, je ne suis pas revenue de mon jugement : je ME conviens très bien. Je suis assez mon genre de femme...



Giuliabella 10/01/2011 12:48



Je l'espère... c'est fou comme nos parcours peuvent être similaires avec pourtant des ressentis diamètralement opposés...



Cicciotella 16/01/2011 15:20



Il n'y a malheureusement pas de marge de manoeuvre très vaste, quand on a du poids à perdre...



Giuliabella 06/01/2011 20:49



quelques fois, j'ai quand même le revers de la médaille... certes, la graisse, les bourrelets, le poids, dans tous les sens du terme, me pèse énormément par moment, mais la plupart du temps, je
me trouve jolie, attirante, et les regards que les hommes posent sur moi m'encouragent grandement, tout comme les plans dragues que je peux essuyer... tout ça avec 125 kg au compteur, tu te rends
compte ??? et bien moi, non... je me sens bien, souvent, je plais, souvent, et pourtant... je crois que c'est justement mon point faible : m'accepter comme je suis. Je pense, peut être à tort,
que le fait de vivre mon poids me donne moins de combativité pour le faire réduire...



Cicciotella 07/01/2011 19:10



A contrario, avoir pensé pendant 40 ans que j'étais atroce, en avoir cauchemardé à l'adolescence (rêves de garçons qui m'éclataient de rire au nez ou me crachaient à la figure au sens propre,
dans un contexte de flirt), ne m'a pas tellement aidée à mincir, encore moins à rester mince.


Mais le bien-être que tu ressens parfois t'aide à vivre, à mettre un pied devant l'autre. Et je pense que tu te fais correctement aider.