Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 23:53

balance-250.jpgPoids : 82,6 kg (- 1600 g)

IMC :  27,3 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 96 cm 
(- 1 cm) => total perdu : 13 cm
Taille : 83 cm
( - 1 cm) => total perdu : 17,5 cm
Hanches : 101 cm
(- 1 cm) => total perdu : 14,5 cm
Bassin : 111 cm
(- 1 cm) => total perdu : 11,5 cm

Cuisse : 63 cm (- 1 cm) => total perdu : 11 cm

 

A quelques jours de mes règles, gros déblocage de poids et de mensurations.

La raison en est sans doute que je viens de faire trois séances de drainage lymphatique (j'en ai encore deux la semaine prochaine) et que j'en ai tiré non seulement un bien-être immédiat, mais une amélioration très nette des capitons. Evidemment, je suis loin de ce qu'il faudrait pour que ma cellulite ne se voie plus à l'oeil nu, mais c'est déjà consolant de ne plus avoir l'impression de cultiver des choux-fleurs en haut de mes cuisses !

Repost 0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 13:55

http://www.caboulot.biz/crac/1pochoir_crac.jpgNon, non, ma volonté de maigrir ne s'est pas fissurée !

Non, non, je ne suis pas passée à un autre sport pour augmenter ma ration calorique !

Rien de tout ça...

 

Ce petit, tout petit billet pour dire aux fidèles qui suivent les aventures de ma courbe de poids que le palier est en train de céder ! Je faisais 83 kg ce matin, avec des mensurations identiques.

Merci de m'avoir encouragée ces trois interminables semaines de déceptions, vous êtes super, ça m'a beaucoup aidée.

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 08:22

balance-250.jpgPoids : 84,2 (- 400 g)

IMC :  27,8 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 97 cm (
aucun changement) => total perdu : 12 cm
Taille : 84 cm
(aucun changement) => total perdu : 16,5 cm
Hanches : 102 cm
(+ 1,5 cm) => total perdu : 13,5 cm
Bassin : 112 cm
(- 0,5 cm) => total perdu : 10,5 cm

Cuisse : 64 cm (aucun changement) => total perdu : 10 cm

 

Je considère que ça continue à stagner, puisque même mes mensurations sont moroses. J'avoue que je ne comprends pas très bien, car je n'ai pas du tout l'impression de faire d'excès. Même, ces derniers temps, je mange très peu, très en dessous de mon appétit "normal".

Pourtant, j'aime de plus en plus mon reflet dans la glace, spécialement dans la zone taille ; les mensurations devraient en rendre compte. Bizarre.

Je m'accrocherai, des mois s'il le faut, et il faudra bien avoir une explication !

Repost 0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 23:45

balance-250.jpgPoids : 84,6 (- 600 g)

IMC :  27,9 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 97 cm (
aucun changement) => total perdu : 12 cm
Taille : 84 cm
(aucun changement) => total perdu : 16,5 cm
Hanches : 100,5 cm
(- 1,5 cm) => total perdu : 15 cm
Bassin : 112,5 cm
(- 0,5 cm) => total perdu : 10 cm

Cuisse : 64 cm (aucun changement) => total perdu : 10 cm

 

Ouf, je suis revenue à mon poids d'il y a quinze jours, en persistant, y'a pas d'autre méthode ! C'est amusant de voir que les endroits qui ont minci la semaine dernière ne bougent pas cette semaine et que je fonds en revanche des endroits qui se maintenaient. Pour les hanches, je le savais "à mains nues" depuis plusieurs jours, ça se sent très sensiblement.

Bref, je suis assez contente, mais là, j'aimerais bien décoller du 84, histoire de ne pas être condamnée au sur-place tous les mois à cause de mes règles !

Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 18:27

http://www.paintedlights.com/artists/Ybossut/banquet.jpgCette réflexion m'est venue à force de lire dans les blogs ici ou là, sous mon propre clavier, bien souvent, à titre de consolation quand je craquais ou pour consoler les autres de leurs propres écarts, qu'il fallait bien garder un peu de plaisir dans la vie.

Soudain, je me demande si ça n'est pas se payer de mots.

 

Je ne suis pas spécialement épicurienne, mais un régime dont chaque bouchée ne serait que dégoût, frustration ou même simple indifférence, me paraît voué à l'échec. La nourriture, spécialement dans notre pays, a des connotations sociales, religieuses, et, malheureusement aussi, affective ("J'ai cuisiné tout l'après-midi pour vous, et vous, vous n'avez pas faim ce soir ?!") qu'on ne peut braver longtemps.

 

Il y a aussi des écarts dus aux circonstances, qui me paraissent difficiles à juguler et compréhensibles : quand on est invité à un repas dont on ne peut pas se dispenser (type mariage de notre frère), il arrivé qu'il soit à la fois impossible de jeuner et impossible de se contenter de brouter les feuilles de salade décorant les plats qui tous - ça peut arriver - nous seraient formellement interdits. Un tel convive serait vite la risée de tous et la honte des siens ! Donc, on se sert sobrement d'un peu et de presque tout, et on assume à la fois l'écart et la restriction qu'on y met.

Pour autant, s'autoriser des écarts non pas parce qu'il serait impossible de faire autrement, mais au nom du sacro-saint plaisir !... je m'interroge.

 

Est-ce qu'on n'a pas de plaisir à manger d'habitude ?

Est-ce qu'on n'a pas souffert des kilos qu'on a déjà commencé, à grand-peine, à évacer pour recommencer encore et toujours le même travail  ?

Est-ce que les choux à la crème, les paellas monstres, les sodas et jus de fruits, les plateaux de fromage où l'on a fait des razzias, les pastasciute gargantuesques, les bons beignets de fleurs de courgette au sucre, les orgies de crêpes et j'en passe, nous ont-ils constitué à ce jour un bagage autre que celui des bourrelets qui nous rendent peut-être virtuellement heureux en souvenir mais concrètement malheureux dans le présent (je parle toujours pour moi) ?

 

L'urgence me paraît actuellement

* arrêter d'assigner à la nourriture des pouvoirs qu'elle n'a manifestement pas à moyen et long terme, nous le savons assez, pauvres de nous !

* trouver un régime ou un mode de vie assez proche de nos goûts pour nous protéger de la frustration et donc de tentations trop violentes d'aller chercher du plaisir ailleurs. Quand je vois des femmes qui détestent la viande et qui n'en suivent pas moins un régime Dukan, je n'ai pas besoin d'être voyante pour prédire un rapide problème de frustration qui les rendra rapidement vulnérables.

http://img.over-blog.com/600x449/1/75/09/81/tartes--quiches--pizzas/pissaladiere--17-.jpg* se rappeler gentiment, devant une pissaladière (il se trouve que j'ai ENVIE de pissaladière, là !), qu'elle n'est pas au programme mais que rien ne s'oppose à ce que je prenne avec mes tomates un ou deux anchois, des olives ou un peu d'oignons cuits et que je vais me régaler aussi bien avec ça. Bref, se rappeler du plaisir que nous donnent les aliments autorisés que nous aimons.

* se rappeler du plaisir qu'on a chaque fois qu'on se déleste d'un kilo, chaque fois qu'on découvre qu'on a changé de taille de vêtement, chaque fois qu'on voit arriver une nana plus mince que nous dans une vitrine et qu'on découvre que... c'est nous !

 

Ce qui fait que je tiens assez bien en ce moment, c'est justement que le plaisir est dans mon frigo, à portée de ma main, à chaque repas, chaque jour et que, face à d'autres plaisirs, je peux alors rester assez stoïque et ne pas invoquer le besoin de plaisir pour faire des entorses à un régime qui me convient.

Je voudrais que nous nous débarrassions de ce dogme qu'il n'y aurait de plaisir que dans la transgression, sachant que la stabilisation est au bout de tout régime, et qu'elle permettra d'apprécier de temps en temps les aliments que nous aimons aussi et que nous avons dû bannir provisoirement.

De ma part, ce prêchi-prêcha est très comique et ne manque pas de sel, mais je me sens forte du fait que ça se passe vraiment très bien depuis que je suis capable de voir les choses comme ça et que j'aimerais vous passer cette force.

 

Sur ce, je pars préparer mes flans au cacao amer, parfaitement autorisés et grandement appréciés...

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 07:20

balance-250.jpgPoids : 85,2 (+ 600 g)

IMC :  28,1 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 97 cm (
- 1 cm) => total perdu : 12 cm
Taille : 84 cm
(- 1 cm) => total perdu : 16,5 cm
Hanches : 102 cm
(aucun changement) => total perdu : 13,5 cm
Bassin : 113 cm
(aucun changement) => total perdu : 9,5 cm

Cuisse : 64 cm (- 1 cm) => total perdu : 10 cm

 

Le poids est nettement désagréable à lire, mais étant donné que je suis au deuxième jour de mon cycle, cela ne me surprend pas, et je n'irai pas jusqu'à m'alarmer, puisque les contours, eux, suivent...

J'ai eu au demeurant deux problèmes : un lundi, où j'ai cru acheter une terrine de saumon et où j'ai acheté en réalité un "pain" de saumon, ce qui veut qu'il qu'il contenait des farines (et je l'ai vu trop tard), et mercredi, où je me suis permis une tartine de chocolade bio pour le goûter. C'est moins un problème de compulsion que de logistique : ces jours-ci, je prévois moins à l'avance les repas, les petits desserts sans danger, et je me suis souvent retrouvée à gérer dans l'improvisation, et pas toujours de manière heureuse, comme on l'a vu.

Sinon, merci pour tous vos petits messages au sujet de ma vésicule : il n'y a plus de crise depuis la semaine dernière, donc je croise les doigts.

Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 21:24

http://img.medisite.fr/nodes/contents/Pr%C3%A9vention/Comment_reconnaitre_des_calculs_biliaires%20/une240.jpgJe me réveille depuis ce matin avec des douleurs abominables du côté droit du ventre, près du foie, et soudain, pensant à mon père, je me demande si ma vésicule ne m'enverrait pas de ses nouvelles...

Je fais une recherche sur internet, et voilà ce que je trouve :

Perte de poids rapide. Des études ont révélé que les personnes qui perdent plus de 3 livres par semaine, à l’occasion d’un régime amaigrissant, ont davantage de risque de calculs biliaires que celles qui perdent du poids plus lentement5. D’après ces mêmes études, suivre une diète très pauvre en calories (environ 800 calories par jour) mène à la formation de calculs chez 10 % à 25 % des individus (le tiers de ces calculs étaient symptomatiques, c’est-à-dire qu’ils provoquaient une crise de colique biliaire). On croit que le taux de cholestérol dans la bile augmenterait, car le foie métabolise davantage de gras (dont le cholestérol) en période d’amaigrissement.

Le pire, c'est que c'est sûrement ça. D'autres passages de l'article disent que les plus touchées sont les femmes obèses qui font le yo-yo. Il va falloir que j'aille voir un médecin pour en avoir le coeur net.

Repost 0
Published by Cicciotella - dans Documents - Informations
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:07

balance-250.jpgPoids : 84,6 (- 1800 g)

IMC :  27,9 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 98 cm (
+ 1 cm) => total perdu : 11 cm
Taille : 85 cm
(aucun changement) => total perdu : 15,5 cm
Hanches : 102 cm
(- 1 cm) => total perdu : 13,5 cm
Bassin : 113 cm
(- 0,5 cm) => total perdu : 9,5 cm

Cuisse : 65 cm (aucun changement) => total perdu : 9 cm

 

Après avoir gémi que j'étais dans un palier, j'ai immédiatement diminué de volume, et ça fait du bien. Enfin...

De volume, ce n'est pas vraiment le mot, puisque, si mon poids a baissé, mes contours restent plus ou moins identiques. Je suppose que tout palier qui ne s'explique pas par des entorses à sa ligne de conduite doit pratiquement toujours annoncer une baisse de poids substantielle. J'aime beaucoup la nouvelle ligne de descente de mon graphique :

201105histo.png

Enfin, je suis très contente et décidée à toujours persévérer dans une voie qui semble me réussir. J'ai essayé de me remettre à la gym, oh, très peu, sur Direct 8 le matin, histoire de tonifier un peu mes bras et mes abdos et ça me donne très bonne conscience.

A vous : où en êtes-vous ?

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 13:40

http://i84.servimg.com/u/f84/12/64/94/27/dents10.jpgIl se passe quelque chose de très nouveau dans mon métabolisme : j'ai de très grandes amplitudes entre mon poids du matin et celui du soir. C'est normal qu'il y ait un écart, et, jusqu'ici, le mien, au régime ou pas, était toujours plus ou moins d'un kilo.

En ce moment, l'écart entre le poids du soir, après le dîner, et celui du matin à jeûn est de... deux kilos. C'est peut-être normal pour vous, mais c'est nouveau pour moi, et ça me déstabilise un peu.

Par contre, je ne bouge pas: tous les matins, je pèse 86,4 kg. Je dois peut-être m'estimer heureuse de ne pas grossir, mais, étant donné mes efforts, je m'attends quand même à 200 g par ci ou par là, quand même. Bon, bon...

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 20:55

Comme je l'ai dit ce matin, j'étais inquiète pour ce restau où je croyais qu'il y aurait un menu fixe, et puis finalement, il a été possible de choisir un plat à la carte.

C'est au pied du mur qu'on teste sa motivation : allais-je me dire :

a) "Bon, j'avais prévu depuis longtemps qu'il y aurait un écart aujourd'hui, alors pourquoi ne pas me faire plaisir ?"

ou

b) "S'il est possible d'être convivial ET raisonnable, peux-tu faire moins que d'être raisonnable ?"

 

Mais ce qui me fait VRAIMENT plaisir en ce moment, c'est surtout maigrir !

 

Donc très bonne assiette de charcuterie bio (autorisée chez Montignac), un café et rien, jusqu'à 21H ce soir...

http://ampugnani.com/assiette-charcuterie-corse.jpg

 

Vous ai-je déjà dit à quel point j'étais fière ?...

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article