Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 08:52

balance-250.jpgPoids : 80,8 kg (+ 1,8 kg)

IMC :  26,7 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 94,5 cm 
(- 0,5 cm
) => total perdu : 14,5 cm
Taille : 80 cm
(aucun changement) => total perdu : 20,5 cm
Hanches : 99,5 cm
(+ 2,5 cm) => total perdu : 16,5 cm
Bassin : 109,5 cm
(+ 2,5 cm) => total perdu : 13,5 cm

Cuisse : 62 cm (+ 2 cm) => total perdu : 12 cm

 

Je me plaignais d'un manque de lisibilité dans mon ancien bilan, mais ça n'est plus le cas dans celui ci-dessus (à part pour ma poitrine, qui a décidément juré de se singulariser)...

 

Mais avant tout, meilleurs voeux 2012 à tous, que cette année vous apporte santé, réalisations, affection, bonheur et prospérité.

 

Voilà plusieurs semaines que je me perds de vue sur tous les plans, je n'avais ni le temps, ni l'envie d'introspection, ni d'observation. Je crois que je ne me suis pas regardée depuis des semaines dans une glace, à part pour le visage. Je n'allais pas bien du tout le mois dernier, et vous ne serez sans doute pas surpris d'apprendre que, si ça va un peu mieux et que j'ai retrouvé la force de reprendre des trucs en main, c'est parce que je suis sous antidépresseurs (légers, OK).

Du point de vue alimentaire, c'est parti en sucette : d'abord au boulot (cf. bilan précédent), puis, une fois en vacances, je me suis d'abord "offert" une semaine de maladie (otite, grippe, angine blanche, lumbago...) puis une semaine de décompensation alimentaire absolue... à tel point que, depuis la semaine dernière où j'ai repris les rênes, je suis toute désemparée de ne plus manger entre les repas et de voir mes portions "habituelles", si petites.

Je pars bosser, mais je vais passer sur vos blogs dans la semaine. je ne vous ai pas oubliés et je vous remercie chaleureusement d'avoir pris un peu de temps pour toquer contre l'écran pour avoir de mes nouvelles ce dernier mois.

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 19:07

http://idata.over-blog.com/0/42/48/79/divers-07/fatigue1.jpgSemaine mal commencée avec des réclamations vraiment injustes et pénibles, et finie sur les genoux, festive au travail, avec des biscuits, des gâteaux, des repas spéciaux dans tous les coins, un moral tellement dans les 36ème dessous que je me suis donné un peu de bonheur artificiel en goûtant à tout.

Le résultat, c'est que les collègues et moi-même étions complètement nauséeux et nous abordons la période des fêtes avec des envies de bouillon de poireau et de jambon maigre ! C'est dire !...

Du coup, je n'ai eu aucun mal à gérer mes repas aujourd'hui et ça va continuer, je le sens, demain. En plus, un collègue qui ne m'a pas vue depuis longtemps m'a complimentée sur ma ligne...

Bientôt les congés, je vais dormir et arrêter de me tourmenter, j'aurai le temps de faire mon pain intégral, de manger aux bons horaires et avec des plats que j'aurai eu le temps de cuisiner... Ça change la donne.

J'ai eu aussi un come-back d'un ex qui désire discuter avec moi ; ma solitude est si profonde que malgré tous les griefs que j'ai envers lui, j'ai fini par accéder à sa demande. Ça m'a fait beaucoup de bien de lui donner de mes nouvelles et d'avoir des siennes, car depuis de nombreuses années, on ne se bouscule guère, côté masculin, pour requérir mon attention, encore moins un dialogue.

Je ne me suis pas pesée ce matin : à vue de nez, je dois bien faire mes 80 kg.

Je me pèserai demain et je m'estimerai heureuse si ça n'est pas plus !...

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 09:30

Poids : 79 kg (- 400 g)

IMC :  26,1 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 95 cm 
(
+ 2 cm) => total perdu : 14 cm
Taille : 80 cm
(aucun changement) => total perdu : 20,5 cm
Hanches : 97 cm
(+ 2 cm) => total perdu : 19 cm
Bassin : 107 cm
(- 0,5 cm) => total perdu : 16 cm

Cuisse : 60 cm (- 0,5 cm) => total perdu : 14 cm

 

Bon, ça n'est pas très lisible, tout ça et je reconnais que mon quotidien est à l'image de ce bilan. Mon alimentation est très anarchique du fait que je n'ai le temps de rien. Je suis rentrée très tard chez moi depuis trois semaines, avec des réunions à n'en plus finir et du travail supplémentaire à tire-larigot ; je suis donc tombée dans le piège des sandwiches, de la pizza prise au fourgon. A côté de ça, les week-ends, malgré un frigo presque vide, j'ai eu le temps d'accommoder des fonds de placard d'une façon raisonnable. Mais le plus raisonnable serait encore de profiter qu'aujourd'hui, je ne sors pas trop tard du boulot, pour aller faire des courses et prendre le temps de cuisiner.

Merci à vous de continuer à venir prendre des nouvelles.

Repost 0
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 09:27

balance-250.jpgPoids : 79,4 kg (+ 800 g)

IMC :  26,2 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 93 cm 
(
- 1 cm) => total perdu : 16 cm
Taille : 80 cm
(+ 0,5 cm) => total perdu : 20,5 cm
Hanches : 95 cm
(- 0,5 cm) => total perdu : 21 cm
Bassin : 107,5 cm
(+ 0,5 cm) => total perdu : 15,5 cm

Cuisse : 60,5 cm (+ 0,5 cm) => total perdu : 13,5 cm

 

800 g par semaine depuis que j'ai décidé d'arrêter plus ou moins le régime et de "zermater". Comme je l'ai toujours dit et su, ce n'est pas ce qu'il me faut : je grossis immédiatement si je m'autorise à manger à ma guise. Dans quelles proportions ? Eh bien, c'était variable : tantôt deux repas "normaux" (et rien de bien fou, je vous assure) contre un repas Montignac, tantôt un repas "normal" contre deux repas Montignac.

Le tout toujours associé à un manque flagrant d'exercice, à un gros début de dépression hivernale (sauf que je pleure moins que d'habitude) et à un surmenage professionnel qui n'est pas parti pour s'arranger.

Je ne sais pas si je vais parvenir à donner un coup de frein efficace ; je sais juste que je le dois, que je refuse de m'affamer le printemps et l'été pour tout reprendre en automne-hiver, ce n'est pas une vie.

Repost 0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 20:50

balance-250.jpgPoids : 78,6 kg (+ 800 g)

IMC :  26 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 94 cm 
(
 aucun changement) => total perdu : 15 cm
Taille : 79,5 cm
(- 0,5 cm) => total perdu : 21 cm
Hanches : 95,5 cm
(aucun changement) => total perdu : 20,5 cm
Bassin : 107 cm
(aucun changement) => total perdu : 16 cm

Cuisse : 60 cm (aucun changement) => total perdu : 14 cm

 

Bon, pas chouette et je suis très déçue, mais heureusement, les contours n'ont pas bougé. Pourtant, je me sens gonflée au niveau du ventre, de moins en moins en forme. L'absence de sport se fait sentir, j'ai tout le temps froid et faim.

D'ailleurs, aujourd'hui, je me suis autorisé de la junk-food, mais je n'ai pas envie de remettre ça ; ça n'est même pas si bon. Ça change, c'est tout. Et fatiguée comme je le suis, ça m'a évité de cuisiner.

Mon seul petit plaisir du bilan de cette semaine : le demi-centimètre de tour de taille qui me permet... de quitter une dizaine...

Repost 0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 07:52

balance-250.jpgPoids : 77,8 kg (- 2 kg)

IMC :  25,7 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 94 cm 
(
  - 0,5 cm) => total perdu : 15 cm
Taille : 80 cm
(- 1 cm) => total perdu : 20,5 cm
Hanches : 95,5 cm
(aucun changement) => total perdu : 20,5 cm
Bassin : 107 cm
(aucun changement) => total perdu : 16 cm

Cuisse : 60 cm (- 0,5 cm) => total perdu : 14 cm

 

Deux kilos de moins en deux jours ? C'est donc que j'avais raison, le poids que j'ai indiqué il y a deux jours correspondait bien à un organisme en transition, notamment hormonale, mais pas aux mensurations toujours plus fines, par rapport à il y a un mois, que je relève, et qui attestent d'une perte de masse.

Refuser la balance, je comprends, mais quand je la combine aux mesures, j'ai des indications plus fiables et je n'ai plus de raisons de me priver de la première.

Ce qui a fait la différence, c'est que j'ai bien appliqué, ces derniers temps, mes projets : respecter davantage mon appétit, ne pas me prendre pour la poubelle de table, quand le soir je n'ai pas faim, je ne m'oblige plus à manger, le tout en respectant également les consignes du régime Montignac.

Toujours pas de sport, à part quelques mouvements le matin, de type assouplissement ou abdos, mais rien de bien fatigant.

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 08:49

Aujourd'hui, 78,4 kg... Bizarre, j'attends demain pour confirmation ou infirmation.http://idata.over-blog.com/0/06/99/80/images/perplexe.jpg

Ma foi, ça expliquerait au moins qu'en ayant soi-disant un peu regrossi, mes contours n'aient pas tellement bougé : en fait, j'ai même minci !

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 17:48

balance-250.jpgPoids : 79,8 kg (+ 800 g)

IMC :  26,1 => Surpoids

Mensurations:
Poitrine : 94,5 cm 
(aucun changement
) => total perdu : 14,5 cm
Taille : 81 cm
(+ 0,5 cm) => total perdu : 19,5 cm
Hanches : 95,5 cm
(- 1,5 cm) => total perdu : 20,5 cm
Bassin : 107 cm
(aucun changement) => total perdu : 16 cm

Cuisse : 60,5 cm (aucun changement) => total perdu : 13,5 cm

 

J'ai regrossi en poids, mais pas tellement en centimètres. Seule la taille a péché, d'ailleurs, je le sens à la main nue. J'ai fait comme j'avais dit lors de mon précédent billet : malgré l'exaspération, la fatigue, la colère contre tout ce qui ne va pas dans ma vie (et il y a de quoi dire), j'ai réussi à faire des repas Montignac et des écarts "raisonnés", même si ma toujours très lente digestion compromet toujours autant la réussite d'un régime où il faut faire des repas de type différents d'une manière très distante.

Je n'ai pas eu tellement envie ni de me peser, ni de venir étaler mes états d'âme ici pendant cette période où je n'arrivais pas à parfaitement suivre mes objectifs.

Sur un blog d'amaigrissement, quoi qu'on dise et qu'on pense, il y a une sorte d'"obligation de résultats", et on peut avoir facilement huit ou neuf commentaires quand on maigrit, péniblement quatre quand on annonce une reprise (merci aux quatre ! ). Alors quand le manque de résultats s'installe, comme c'est mon cas depuis pas mal de temps, on se dit qu'on ne va pas mettre tout le monde dans l'embarras pour rien et qu'on attend un peu de voir comment ça se passe.

Je n'ai pas du tout fait de sport depuis un mois. Je suis é-pui-sée physiquement et nerveusement.

Repost 0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 22:22

Oui, oui, incroyable, n'est-ce pas ?

http://www.gros.org/sites/all/themes/gros/logo.png

J'ai écrit dans mon précédent billet ("je dois être malade") que je ne pouvais pas changer de régime, parce que Montignac était le régime le plus proche de ma manière de m'alimenter. En fait, c'est faux. Le régime le plus proche de ma manière de m'alimenter, ce n'est pas un régime. Sinon il serait absurde de parler d'écart.

Je crains malheureusement que le site dont j'ai mis ci-dessus la vignette et qui a toujours figuré dans mes liens n'ait déjà parlé de mon problème, récurrent chaque année toutes les années dès la mi-octobre : je n'en retrouve plus le lien, mais il décrivait exactement ce que j'ai vécu ces derniers jours. Après un dépassement de l'interdit, en quantité et/ou en qualité, je ne suis plus du tout capable de me réfréner ; d'une manière générale, c'est le prélude à l'abandon du régime et à une reprise de plusieurs kilos, quand ça n'est pas de tous.

Il semble préférable d'apprendre à ne manger qu'en conscience, évidemment, et sans rien diaboliser.


J'ai essayé ça aujourd'hui, et j'ai été surprise de constater que loin de se traduire par un pétage complet de plombs, comme ce genre de résolution de manger comme je veux l'a toujours fait, j'ai dû faire deux ou trois minuscules entorses aujourd'hui et ce soir, toute habillée, je suis même plus légère que ce matin au lever en culotte sur la balance.

 

Le soir, j'ai mangé une salade de pois chiches au cumin et quelques foies de volaille confits. J'ai cru avoir faim après (il faut dire que la maison était pleine de bonbons pour les visiteurs d'Halloween) ; mais en analysant précisément mon ressenti, il a bien fallu que je me rende à l'évidence : ce n'était pas de la faim, c'était un sentiment de désoeuvrement. A la fois déçue (j'avais envie des bonbons) et soulagée (ils n'étaient pas souhaitables), j'ai donc laissé les bonbons où ils étaient.

 

Je ne vais donc pas faire de pétition de principe en nombre de repas ou en type de régime. Je vais poursuivre mon régime Montignac, juste sur ce qui ressemble à ma façon de m'alimenter, et si je dois avoir besoin (je préfère le mot "besoin" qu'"envie") d'autre chose un jour, je le ferai sans me poser plus de questions. Quant au nombre des repas, c'est bête comme tout : si je n'ai pas faim à midi, je ne mangerai pas, c'est tout ! Il y a des jours où il faut arrêter de couper les cheveux en quatre !

Repost 0
Published by Cicciotella - dans journal intime
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 16:27

La lecture de cet article est formellement déconseillée aux personnes sensibles sur les détails forcément indécents de la digestion humaine.

 

http://www.epicerie-grossiste.com/images/produits/zoom/9013017.jpgLa semaine dernière, je faisais 79,2 kg. Ce matin, je ne sais pas, car je ne me pèse plus depuis et j'ai finir par oublier que samedi était jour de pesée.

J'ai passé une semaine à me morfondre chez moi, à rattraper mes lectures en retard et à rédiger un article compliqué, en retard, lui aussi. Je pense être passée tout près de la dépression, le symptôme étant moins les larmes faciles que la perte de conscience de mes membres, le refus de les mouvoir, ce qui m'obligerait à cette conscience.

L'avantage de n'avoir plus besoin de me déplacer physiquement et de rester posée sur mon canapé ou dans mon lit, c'est que j'ai pu remarquer un truc que j'ai soupçonné ces derniers mois, sans en être 100% sûre. L'automne ne me fait pas digérer plus vite que l'été ; en fait, l'été et les vacances, donc le désoeuvrement, m'obligent à remarquer ce phénomène : 8H après un repas, j'ai toujours l'estomac plein. Il devient rarissime que j'aie faim même des heures et des heures après un repas, et que je mange parce que c'est l'heure, heure que je recule toujours plus, sans que cela arrange rien.

Pour bien faire, et Zermati (où il est important de ne manger que lorsqu'on a faim) et Montignac (où il est important de ne pas mélanger les types de repas), il faudrait que je mange au maximum deux fois par jour, le matin au lever et le soir au coucher ! J'hésite encore à faire ça et pourtant, étant obligée de bosser aux heures du repas de midi ces derniers temps, j'aurais facilement pu sauter un repas sans que personne ne le remarque. Je ne m'étonne plus vraiment de ne plus mincir depuis que ce phénomène se produit : le contraire serait surprenant !

 

Aujourd'hui, je l'ai fait, ou presque. Je me suis juste autorisée une grosse poignée d'olives vertes en lieu et place de mon déjeuner... eh bien, il est 16H35 et je sens toujours mon petit-déjeuner, additionné de la fameuse poignée d'olives et l'écoeurement permanent ne passe pas !

Je dois être malade. Je devais déjà revoir ma généraliste, car mon otite se repointe, j'en profiterai pour lui parler de ce problème de digestion ultra-lente.

 

En attendant que ça passe, ça va encore compliquer mon régime. Je n'ai que trois choix :

a) ne plus faire que deux repas par jour les jours de taff ; facile puisque je bosse à l'heure de midi, et si je ne "rattrape" plus le déjeuner, personne ne le remarquera ;

b) ne plus manger que des aliments dont l'index glycémique serait inférieur à 30, pour que les rencontres de deux repas différents ne provoquent plus de catastrophes métaboliques ;

c) faire autre chose qu'un régime Montignac, or c'est le seul qui ressemble à ma façon de m'alimenter et donc le seul que je puisse tenir au long cours...

 

Je vais donc essayer de combiner a et b.
Merci et bravo d'avoir eu la patience de lire ce tissu de trivialités jusqu'au bout.

Repost 0