Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En cheminant vers mon poids set-point
  • En cheminant vers mon poids set-point
  • : Blog créé pour garder une trace des évolutions de mon poids (de préférence vers l'allègement), ce blog est devenu une sorte de journal de forme, point de départ de communication avec d'autres blogs s'intéressant aux mêmes choses.
  • Contact

Archives

18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 08:12

Poids : 88,4 kg (- 1 kg)

IMC :  29,2 => Surpoids

IMG : 38,5 % => Trop de graisse



Mensurations:
Poitrine : 100 cm 
(aucun changement) => total perdu : 9 cm
Taille : 86 cm
(- 1 cm) => total perdu : 15 cm
Hanches : 104 cm
(aucun changement) => total perdu : 11,5 cm
Bassin : 115 cm
(- 1 cm) => total perdu : 8 cm

Cuisse : 65 cm (- 1 cm) => total perdu : 9 cm

 

38,5 % de masse grasse (- 0,9 %)

45,8 % de masse hydrique (- 2,4 %

33,8 % de masse musculaire (+ 1,4 %)

 

Bilan positif. Je me suis affinée (même si je ne le sens pas vraiment dans mes vêtements, je le sens dans mon bien-être) et j'ai même maigri, ces quinze derniers jours, spécialement depuis la semaine dernière. La décision de rompre un dialogue à la fois compensateur et toxique a été bénéfique.

Enfin guérie, j'ai pu bouger davantage et je pense beaucoup plus à me demander, face à toute nourriture, si j'ai vraiment besoin de tout ça, je repose le surplus, et je pense même à équilibrer sur la journée (si j'ai mangé des frites à midi, je ne mangerai pas de matières grasses le soir, etc.)

Je suis beaucoup sortie ce week-end, et je me suis rendu compte avec horreur que je n'avais pas dansé frénétiquement depuis... la rupture avec l'ex dont je parlais précédemment. Lacune enfin réparée. Ceci dit, je ne sors pas d'un sentiment lancinant de solitude, mais, pour l'instant, ça ne m'a pas poussée à manger plus, comme si, de temps en temps, j'avais assez de lucidité pour me rendre compte que la solution n'est pas là. La nourriture est seulement un antalgique, pas une potion magique et, avoir mal quand on souffre, c'est normal.

Sur ce, je pars courir, me shooter à l'endorphine plutôt qu'à la calorie.

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 15:34

http://heroicimagination.com/wp-content/uploads/2011/12/fitness.pngTotal depuis dimanche : moins deux kilos.

Toujours pareil, pas de régime, une satiété qui se fait entendre au lieu de raser les murs. et toujours la course à pied, même pas tous les jours.

Je tiens une super forme physique. Une amie avec laquelle je courais en septembre me dit que j'ai progressé d'une façon impressionnante.

 

J'y retourne.

Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 15:50

balance-250.jpgPoids : 86,4 kg (- 200 g)

IMC :  28,5 => Surpoids

IMG : 38,5 % => Trop de graisse



Mensurations:
Poitrine : 98,5 cm 
(- 0,5 cm
) => total perdu : 10,5 cm
Taille : 85 cm
(+ 0,5 cm) => total perdu : 16 cm
Hanches : 104 cm
(aucun changement) => total perdu : 11,5 cm
Bassin : 114 cm
(aucun changement) => total perdu : 9 cm

Cuisse : 63,5 cm (- 0,5 cm) => total perdu : 10,5 cm

 

Le bilan est fait juste pour savoir comment interpréter mes impressions d'avoir les jambes qui s'affinent mais d'avoir un gros bide... les mensurations confirment. Et aussi savoir comment, après des jours de mal de gorge (impossible de manger correctement) et de phobie d'eau froide (vous imaginez comment on peut manger sa ration de légumes et de fruits dans ces conditions), et de nourriture anarchique, mon poids pouvait se situer.
J'ai certainement perdu du muscle, malgré le soin que j'ai eu de garder quelques protéines par ci par là.

Ce qui me contrarie surtout est le coup de frein terrible qui a été apporté à ma forme sportive : les acquis de l'été et ma bonne volonté de la rentrée se sont fait cisailler... provisoirement ! j'ai bien l'intention de persévérer malgré l'adversité.

Pour l'instant, je prends mes antibiotiques (angine blanche, vaut quand même mieux, je suis sujette aux phlegmons) et mon mal en patience...

Repost 0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 15:50

balance-250.jpgPoids : 86,6 kg (+ 1,2 kg)

IMC :  28,6 => Surpoids

IMG : 38,5 % => Trop de graisse



Mensurations:
Poitrine : 99 cm 
(aucun changement
) => total perdu : 10 cm
Taille : 84,5 cm
(aucun changement) => total perdu : 16.5 cm
Hanches : 104 cm
(+ 1 cm) => total perdu : 11,5 cm
Bassin : 114 cm
(- 1 cm) => total perdu : 9 cm

Cuisse : 64 cm (aucun changement) => total perdu : 10 cm

 

Déçue, pas vraiment surprise. J'ai manqué de temps pour cuisiner et, tout en travaillant, j'ai été en convalescence de ma semaine dernière, à me remettre de toutes ces infections arrivées en même temps. J'ai heureusement repris le sport.

Te parler de ma vie m'a mise sur une piste intéressante de toutes ces infections. Heureusement, je m'y suis remise dimanche, et je courrai encore mercredi soir. Une copine commence à me faire miroiter une course pour dans un mois... j'ai un peu peur... faudrait pas que mon infection revienne ! ;o))

Les contours, eux, n'ont pas beaucoup bougé. Dois-je déjà l'interpréter comme de la prise de muscle ? Je ne crois pas. A la main, on dirait que ma cellulite s'améliore légèrement, mais la silhouette reste lourde et encombrante.

Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 22:35

balance-250.jpgPoids : 86,4 kg (- 400 g)

IMC :  28,5 => Surpoids

IMG : 38,5 % => Trop de graisse



Mensurations:
Poitrine : 100 cm 
(+ 2,5 cm
) => total perdu : 9 cm
Taille : 86 cm
(+ 1 cm) => total perdu : 15 cm
Hanches : 102,5 cm
(aucun changement) => total perdu : 13 cm
Bassin : 115 cm
(aucun changement) => total perdu : 8 cm

Cuisse : 65 cm (- 1 cm) => total perdu : 9 cm

 

Les seins ont gonflé à vue d'oeil, cet été ; je ne rentre plus dans mes soutien-gorge. A part, ça, les contours ne bougent pas trop, ça prend d'un côté, ça perd de l'autre, sans grande tendance dessinée.

Je suis juste contente d'une chose : sans régime, après une prise de poids d'un mois et demie, je stabilise depuis quelques semaines. J'oublie juste souvent de me demander si j'ai toujours faim. Avec les progrès dans le zermatapfeldorfing, j'espère bien sous peu pouvoir vraiment maigrir, et ce, durablement... enfin !


Repost 0
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 13:00

On ne m'avait pas vue depuis trois ans et on m'a trouvée amincie.

 

Pendant le voyage, mon appétit a été comme bloqué et, pendant quelques jours, j'ai eu le plaisir de voir mon poids diminuer d'un kilo, environ.

Puis j'ai complètement oublié d'interroger ma satiété et j'ai repris ce kilo et plus encore, sans doute, mais j'ai préféré faire l'autruche quelques jours.

 

J'étais en compagnie de grands mangeurs de fromage et je confirme que mon corps, qui en a toujours abusé, ne le supporte absolument plus ! Je pense me contenter de le consommer sous forme d'additif (parmesan râpé, gratin, etc.) et plus comme composant d'un plat, à l'avenir. Il y a eu également plusieurs pizze, trois glaces, et, malheureusement, comme les portions des plats étaient insuffisantes pour mon appétit, j'ai beaucoup complété à l'aide de pain.

 

La rançon de ces excès, c'est une vitalité accrue, beaucoup de force, de ténacité... Hier, j'ai essayé de surfer sur cette énergie pour acheter tous les légumes de la semaine en gros chez un maraîcher, faire des sachets de congélation, préparer les compotes, prévoir à l'avance des aliments déclenchant peu de compulsions (pour l'instant, je ne veux pas affronter la bête en face). Bref, être prête, ne pas avoir l'obligation de courir au restaurant sous prétexte que le frigo fait appel d'air.

 

Combien pesé-je ? Surtout trop, un truc genre 87,4 kg. On verra ça samedi ou dimanche.

A bientôt à toutes, et ne chargez pas trop la mule en bonnes résolutions de rentrée, ça entretient la culpabilité.

Repost 0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 13:51

http://sweetdelightdelicacies.com/images/rahat_loukoum-plain.jpgAucun miracle ne se passe mais...

 

Il y a un avantage à se laisser en roue libre mais vigilante et critique : je découvre que si je termine mon repas avec un aliment que je juge très sucré, purement sucré (et pas trop gras en même temps), je cesse immédiatement d'avoir envie de me resservir. Par exemple, j'ai terminé trois repas où je me sentais un peu insatisfaite soit par un bout de chocolat noir, soit par un () loukoum à la vanille... et hop, terminé, j'ai débarrassé et je n'ai plus pensé à manger pendant des heures.

 

Cette information est inestimable : je me considère comme quelqu'un qui aime plus le salé (donc le gras, fromage, saucisson, etc.) que le sucre.

Mais est-ce qu'en courant après ces aliments que je suis censée préférer, je ne me suis pas leurrée, toutes ces années ? est-ce qu'un simple carré de chocolat n'est pas ce que j'attends dans une compulsion et ce qui a le plus de chances de la calmer ?

 

Je continue à chercher...

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 07:25

balance-250.jpgPoids : 86,8 kg (+ 1 kg)

IMC :  28,7 => Surpoids

IMG : 38,2 % => Trop de graisse



Mensurations:
Poitrine : 97,5 cm 
(+ 0,5 cm
) => total perdu : 11,5 cm
Taille : 85 cm
(- 1 cm) => total perdu : 16 cm
Hanches : 102,5 cm
(aucun changement) => total perdu : 13 cm
Bassin : 115 cm
(+ 1 cm) => total perdu : 8 cm

Cuisse : 66 cm (+ 2 cm) => total perdu : 8 cm

 

Là, oui, je peux parler de catastrophe. Mais j'en ai déjà parlé dans le billet de vendredi matin, où la balance m'a montré... 89 kg ! J'en ai reperdu 2 en deux jours, simplement en re-"zermatapfeldorfant" strictement : quand on ne mange qu'à sa faim, on mange décidément très peu.

Je suis quand même aussi très surprise de voir qu'en nageant régulièrement, mes cuisses aient pu grossir autant ! A croire que mes adipocytes sont hypersensibles à cet endroit-là. Le sport a rendu mon corps douloureux, courbaturé mais c'est loin d'être une sensation désagréable. Elle aide l'hyperempathique à se sentir de l'intérieur...

 

En tout cas, merci à vous pour vos encouragements, vos conseils, y compris vos témoignages très réfléchis sur les causes de vos difficultés pour le même type de surveillance alimentaire, cela m'a aidée à redresser un peu la barre !

Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 07:37

balance-250.jpgPoids : 82,6 kg (- 2 kg)

IMC :  27,3 => Surpoids

IMG : 37 % => Trop de graisse



Mensurations:
Poitrine : 100 cm 
(- 1,5 cm
) => total perdu : 9 cm
Taille : 83,5 cm
(- 1,5 cm) => total perdu : 17,5 cm
Hanches : 100 cm
(- 1,5 cm) => total perdu : 15,5 cm
Bassin : 110,5 cm
( - 1,5 cm) => total perdu : 12,5 cm

Cuisse : 63 cm (- 0,5 cm) => total perdu : 11 cm

 

Ça s'est débloqué de deux kilos et de 1,3 cm environ dans les contours.

J'ai mangé à la fois en respectant les consignes de Montignac et d'une manière anarchique. Je m'explique : quand arrivait le soir, si je n'avais pas faim, je ne faisais pas vraiment de repas, je grignotais des trucs censés m'être permis mais pas vraiment orthodoxes dans l'heure ou la préparation. Un compromis entre une régime, une compulsion et l'écoute de ses besoins.

Autre chose, j'ai essayé de ne pas utiliser la voiture le jeudi de l'Ascension pour faire une ou deux emplettes, estimant qu'on n'a pas le droit d'être pressé un jour férié et hier, j'ai fait une randonnée assez costaud. Pas un trail, bien sûr, je ne tiens pas à finir aux urgences, mais une bonne petite rando avec des dénivelés.

Je vais essayer de continuer à y aller mollo sur les rations du soir et de bouger un peu plus.

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 18:09

balance-250.jpgPoids : 84,6 kg (+ 2400 g)

IMC :  27,9 => Surpoids

IMG : 37,79 % => Trop de graisse



Mensurations:
Poitrine : 101,5 cm 
(+ 5 cm
) => total perdu : 7,5 cm
Taille : 85 cm
(+ 2 cm) => total perdu : 16 cm
Hanches : 101,5 cm
(+ 2,5 cm) => total perdu : 14 cm
Bassin : 112 cm
(aucun changement) => total perdu : 11 cm

Cuisse : 63,5 cm (+ 1,5 cm) => total perdu : 10,5 cm

 

Il y a encore quinze jours, j'étais à 82 kg et, malgré tous mes efforts, je n'en bougeais pas... pour maigrir s'entend. Phénomène inquiétant, je n'avais jamais faim, mais toujours envie de manger...

Le résultat ne s'est pas fait attendre, la frustration alimentaire doublant la frustration affective, sur fond d'échec à maigrir, j'ai décidé, à l'occasion de mon anniversaire, un peu avant et un peu après, de faire à ma guise. Voilà le résultat, non seulement sur la balance, mais même sur les contours.

Une mention spéciale à la poitrine, qui a littéralement explosé son record !

Actuellement, toujours pareil : jamais faim et toujours envie de manger. Je bois des litres de thé, de tisane, de café pour tromper mon envie de manger, mais rien du tout !

 

Je ne me cherche pas d'excuses, mais j'explique : un projet professionnel magnifique qui se mettait en place à la mi-avril a capoté... eh bien, justement à la période où j'ai craqué. En fait, je n'ai pas craqué le jour même, si bien que je n'ai pas vu le truc venir. FRUSTRATION est le maître mot de mes compulsions, sur lequel il faut que je travaille.

Et comme je digère lentement, et que ça compromet un régime de type Montignac, où il faut absolument que les bols alimentaires ne se mélangent pas, il va falloir que j'apprenne à diminuer mes quantités et ça... je ne sais absolument pas le faire !

J'ai peur, j'ai très peur...

Repost 0